En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Pascal Fauret (g.) et Bruno Odos attendant l'audience qui devait avoir lieu le 4 février dernier à Higüey, en République dominicaine.
 

Le Syndicat national des pilotes de ligne appelle tous les pilotes à refuser cette destination, pour protester contre la détention provisoire de deux d'entre eux depuis près d'un an.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • raleur toulousain
    raleur toulousain     

    faut bien avoir les explications sur ces 700 kg de cocaine, les valises sont bien à quelqu'un ....

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Ma fois, en France y a bien un type qui est enfin sorti de détention provisoire après 3 ans, tout ça à cause d'un problème de fax...

  • Bilivine
    Bilivine     

    Un truc dingue dans cette histoire : ces deux hommes pilotes de chasse (ce n'est pas rien en terme de formation et de services donnés à la Nation) semblent abandonnés par le pouvoir, lequel, je vous le rappelle n'a pas hésité à s'investir pour une pétasse reconnue coupable. Comment voulez-vous que nous ne soyons pas outrés, nous les français de base ? Il y a bien un souci quelque part, je ne pense pas être parano.

Votre réponse
Postez un commentaire