En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Hilaria Bustamante, la "femme de réconfort" la plus âgée des Philippines, à Manille le 15 janvier 2016
 

Le plus souvent mineures, arrachées à leur famille, elles servaient d'esclaves sexuelles à l'armée impériale japonaise pendant la Seconde guerre mondiale. Les quelques survivantes des "femmes de réconfort" demandent aujourd'hui que justice soit faite, et leur honneur rétabli.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
Votre réponse
Postez un commentaire