En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Philippe Lançon de Charlie Hebdo: "J’ai eu à lutter pour me réparer"

Mis à jour le
Près de six mois après l'attaque contre Charlie Hebdo, le chroniqueur Phillippe Lançon reste hospitalisé.
 

Le chroniqueur de Charlie Hebdo, grièvement blessé lors de l’attaque du journal en janvier, est resté silencieux pendant des mois. Invité lundi matin sur France Inter, Philippe Lançon reste marqué par le drame et garde ses distances avec l’actualité.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Bill appelez moi Bill.
    Bill appelez moi Bill.     

    Le livre de Todd est rébarbatif, plein de tableaux ennuyeux sur l'évolution du religieux en France et sur ce qu'il appelle également le "catholicisme Zombie".

    Bourré de statistiques sur les différentes classes sociales qui ont manifesté le 10 et 11 janvier 2015 .

    La crise du capitalisme actuelle qui refond les cartes et déplace les croyances identitaires.(?)

    La gauche en prend pour son grade et la droite également ...on voudrait rassurer alors que le monde est bien mal parti dans une guerre qui n'a pas de nom mais fait des centaines de victimes chaque jour ! on coupe une tête et comme une hydre elle repousse.

    Bref... prise de tête .

    Maintenant dire que toute la France était Charlie le 11 janvier est une pure invention politicarde et médiatique.

    Youyou
    Youyou      (réponse à Bill appelez moi Bill.)

    Exact!

  • fifi0682
    fifi0682     

    la grosse subvention de son copain hollande aide bien ....à s'en sortir! C'est pas le cas du chef d'entreprise qui va plus avoir de boulot! Le plus productif pour hollande, c'est les médias pas les vrais travailleurs...

Votre réponse
Postez un commentaire