En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Pharmacies en ligne : les premières arnaques
 

Un mois après l’autorisation de vendre des médicaments en ligne, une plainte a été déposée contre 11 sites soupçonnés de vendre des médicaments contrefaits. Des pharmaciens se plaignent même de l’utilisation de leur nom pour des sites illégaux.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

23 opinions
  • alaviva35500
    alaviva35500     

    Pas touche au MONOPOLE, je répètes : PAS TOUCHE AU MONOPOLE

  • JP 513
    JP 513     

    Si des gens veulent se suicider en achetant du poison sur internet, c'est leur problème...Mais qu'un gouvernement de gauche autorise ce commerce c'est aussi un problème...Mais l'argent n'a pas de couleur politique...la gauche est morale ??? Cette bonne blague...

  • 1PourAvis
    1PourAvis     

    Il faut simplement sécuriser les sites comme pour les banques, un point c'est tout, il faut lutter aussi contre le monopole qui nous coûte si cher des professions des médicaments.

  • Marie du 65
    Marie du 65     

    Non, je n'ai pas confiance. Mais en votant cette loi, ceux qui l'ont fait, savaient très bien le risque que cela allait entrainer non? ou alors on est dirigé par des naïfs? Moi, ce que je crois, c'est que le lobbying a été tellement fort que les élus ont cédés. Ensuite, que les gens achètent leurs médicaments sur internet et se fassent avoir ou bien tombent malades, c'est leur problème et pas celui de la collectivité. Lorsqu'on est con on assume!!

  • ZOD V
    ZOD V     

    ...

  • ZOD V
    ZOD V     

    ...

  • ZOD V
    ZOD V     

    ....

  • Philippedu38
    Philippedu38     

    Enfin une bonne mesure qui devrait laisser un peu plus de place aux e-pharmacies Françaises.
    Il faut savoir sue les sites qui tirent le mieux leu épingles du jeu en Françe sont Belge, Allemand. Il faut aller plus loin et annuler le guide des bonnes pratiques qui à été publié le 20 juin très restrictif afin que les E-pharmacies Françaises jouent avec les même règles que les Européens.
    En tout cas, www.pharmashopi.com a lancé un recours au Conseil D'état pour faire annuler ce guide de bonnes pratiques.

  • Elyzabeth 31
    Elyzabeth 31     

    Si les sites sont illégaux,ils doivent être fermés,tout simplement.

  • Lajaunie
    Lajaunie     

    Le sujet, c'est "pharmacies en ligne : les premiers sites illégaux". Je m'attendais à trouver des commantaires sur le "risque réel" de la contrefaçon de médicaments" mais non, on casse du sucre sur les pharmaciens ???????? Quand je lis les commantaires qui banalisent le trafic de faux médicament par méconnaissance la plus totale, je me dis que l'obscurantisme envahit internet.
    Outre l'évidence que certains ici refusent de voir dans la dangerosité du faux médicament, la mise à disposition de pareilles substances enrichie les reseaux mafieux à travers le monde. Réseaux qui se détournent de la vente de drogue pour celle du faux médicament tout aussi lucrative mais bien moins risquée sur le plan pénal.

Lire la suite des opinions (23)

Votre réponse
Postez un commentaire