En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Petroplus : les dossiers de reprise rejetés, douche froide pour les salariés
 

Les cinq dossiers déposés pour la reprise du site Petroplus de Petit-Couronne n’ont pas été jugés suffisamment intéressants par la direction. L’activité doit cesser le 16 avril, mais d’ici là, Arnaud Montebourg invite les repreneurs à faire une nouvelle proposition. Sur place, les salariés commencent à ne plus y croire.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

29 opinions
  • barbo
    barbo     

    Se méfier des mirages. La puissance et la gloire, accrochées à François Hollande terrassant le mal au Mali, ne sont pas le vrai visage de l’État, faible et couard. L’homme providentiel acclamé samedi à Bamako par un peuple en liesse ne ressemble pas au président que connaît la France. "Je viens sans doute de vivre la journée la plus importante de ma vie politique", a-t-il déclamé là-bas, enivré de lauriers africains, tandis que son ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, se laissait gagner par les larmes. Les Français ont toutes les raisons, bien sûr, d’être fiers quand leur pays se bat pour le bien-être des autres. Mais beaucoup aimeraient une même détermination pour vaincre, ici et maintenant, les pesanteurs idéologiques et les communautarismes qui empêchent le pays de bouger, sinon fictivement par des réformes sociétales irréfléchies et incohérentes.

    Hollande ne mérite pas, en France, les bravos de la foule. Les salariés d’Arcelor Mittal à Florange, de PSA à Aulnay-sous-Bois, de Goodyear à Amiens Nord et d’autres entreprises terrassées par la crise ont compris que l’État, en dépit des tours de magie d’Arnaud Montebourg, n’a ni les moyens ni les compétences pour les sauver. Les salariés de Petroplus s’en aperçoivent à leur tour. La majorité n’est d’ailleurs pas seule responsable du désastre industriel : depuis 2009, la France a perdu plus d’un millier d’usines, faute d’avoir développé une politique construite sur l’offre, la compétitivité, la flexibilité ; c’est-à-dire sur les entrepreneurs et le libéralisme, ce mot que s’interdit la gauche et qui intimide la droite. Partout, le socialisme montre ses défaillances, à commencer par la constante hausse du chômage et de la paupérisation. Mais Hollande n’ose monter au front.

    Pour avoir choisi la facilité du clientélisme, dont le mariage gay est la démonstration la plus aboutie, le chef de l’État a galvanisé les corporatismes.

  • le gaucho bobo ..
    le gaucho bobo ..     

    Il y longtemps qu’il a perdu de sa superbe, cette « grande gueule » qui ne peut faire jubiler qu’un pauvre type qui n’a rien compris ! Germinal c’est fini..

  • GEORGES DE L"ARDECHE
    GEORGES DE L"ARDECHE     

    j"y crois encore a la cgt ,que me conseillez vous docteur petroplus est malade et les gens qui croient en la cgt et au gouvernement encore plus c"est sa petroplus!!!!quand ils auront compris ses ouvriers que depuis l"UE les dèlocalisations se multiplieront encore ;alors ils auront compris que la bagarre est contre l"UE ET NON CONTRE LES GOUVERNEMENTS QUI ONT VENDUS LEUR AME A L"UE///////////////

  • pacopaca
    pacopaca     

    attention cat il y en d'autres qui ont tiré sur la foule

  • DocSamson
    DocSamson     

    Mais où est donc la CGT ? wahahaha la guignolade continue !!! Solidarité avec la CGT au pôle emploi, vous pourrez toujours caler des pieds de tables avec vos cartes.

  • pacopaca
    pacopaca     

    cette raffinerie est vouée à la fermeture car: surcapacité et vétusté depuis plus de 10 ans . Mieux aurait il valu reconvertir le site comme à Frontignan, Paulhiac, Dunkerque ou Reischteit . Au moins l'air serait plus respirable à Rouen (voir précèdent article RMC).De plus l' Egypte qui mange à la gamelle de l'ONU, la société "Egyptienne" filiale du quatar . Leur but est juste de récupérer les clients et faire concurrence à nos raffinerie TOTAL, EXONMOBIL,et suite ils fermeront et fourniront avec leur propre production depuis le quatar. Montebourg a tord de dire que le gouv va mettre notre argent sur la table car maintenant ils attendent combien.?

  • nunuche devienne
    nunuche devienne     

    La démocratie est devenue trop coûteuse et...quand je vois que sous Louis XVI, le peuple pouvait manifester "aux grilles du Palais" et qu'aujourd'hui, on écarte les métallos du Parlement de Strasbourg "pour ne pas que leur manifestation fasse mauvais effet" auprès des autres membres de l'U.E , je suis outrée!

  • benzina filtra
    benzina filtra     

    Pétroplus/Pétromoins/ Pétroflop. C'est çà la stratégie Montebourg

  • trèss cynique.
    trèss cynique.     

    Rassurez-vous les ministres eux-mêmes n'y comprennent rien... ou plutôt, ne veulent rien comprendre... Ils travaillent avec les lobbies et c'est eux qui imposent leurs vues aux ministres qui ne sont que des exécutants Ce qui compte pour un responsable politique c'est de se maintenir au pouvoir et de profiter de leurs fonctions comme n'importe quel élu. Pas besoin d'y comprendre quelque chose, tout le monde peut être ministre : il suffit d'avoir un bon agent de com, de bien mentir, de promettre n'importe quoi et ça passe et surtout d'être un bon démagogue pour vendre ses blablas à des gogos.

  • kakoala
    kakoala     

    Allez la CGT avec votre gouaille de café du commerce, remballez avec votre gouvernement de gauche minable, Et y'en a qui croient encore en ces gens!

Lire la suite des opinions (29)

Votre réponse
Postez un commentaire