En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Johnny hallyday visé par le fisc ?
 

Selon le Canard Enchaîné, une double perquisition fiscale a visé en décembre, en France, le chanteur Johnny Hallyday, qui a choisi en 2007 de s'installer à Gstaad, en Suisse, pour payer moins d'impôts.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

97 opinions
  • Michel VALCIN du réseau Antigone415
    Michel VALCIN du réseau Antigone415     

    Mieux comprendre le fonctionnement des circuits financiers nous permet de lutter contre leurs dysfonctionnements, de réduire les tentations, d’améliorer le rendement et le partage.
    Dans une authentique démocratie, le peuple peut exercer son droit de contrôle sur le bon fonctionnement des circuits économiques en agissant sur les comportements et attitudes des spéculateurs avides de pouvoir. Pour cela, il faut s’intéresser de près de savoir pourquoi notre système produit autant d’inégalités ? En fait les politiques nationales sont soumises à la nouvelle norme économique qui s’est donnée comme objectif « la globalisation à long terme » (égalité des droits élémentaires à l’échelle mondiale) Pour simplifier : à travail égal, salaire égal sur les quatre coins de la planète. Pour financer ce projet, les administrateurs planétaires ont imaginé des « grilles de revenus » basées sur une hiérarchie de « valeurs économiques » (Un sportif doit gagner plus qu’un ministre) pourquoi ? Il n’est pas plus érudi mais sa valeur marchande permet de faire de lui pendant un temps : « une somme monétaire négociable productrice de plus values fiscales ». Il est de ce fait « plus aisé » pour l’administration de recouvrer un montant nécessaire à son fonctionnement sur une équipe de sportifs que sur des centaines de citoyens à moyens revenus. Le bénéfice de certains prélèvements de l’impôt dans certains cas, s’avère nul pour le système comptable national. Donc, chaque catégorie de fonction participe selon sa grille de revenus, à la consolidation financière du budget de L’Etat. Comme pour les œuvres d’art, les célébrités et les nantis, ont une « côte économique » (favorisé par le principe corporatiste), qui permet la bonne irrigation des circuits financiers, génère via la spéculation boursière, des ajustements financiers contrôlés, « favorables » (selon les principes établis), aux équilibres budgétaires internationaux. On ne peut plus stopper ce système (verrouillé) si non c’est le « chaos mondiale » (en marche), tel qu’il risque de se produire d’ici très peu de temps (onde de choc). Ceux qui prêchent le retour à l’autarcie économique nient les conséquences et le risque majeur de la dégradation « explosive » des forces économiques qui se sont imbriquées peu à peu dans un mouvement d’interdépendance à l’échelon planétaire. (Le fameux effet papillon est inhérent à la politique globale). Maintenant pour mieux agir en connaissance de cause, il faut que nous peuple, changeons nos modes de pensée individualistes qui consistent à mettre en action des revendications purement corporatistes pourquoi ? Parce que les moyens existant ne pourront jamais combler les besoins nécessaires au bon fonctionnement des structures économiques nationales. Chaque année on s’enfonce un peu plus dans les fondations fragilisées de notre système. Aucun gouvernement ne pourra redresser la situation (j’avais anticipé la situation en 1988 et transmis un dossier à M. François M. Puis à M. J.C (j’ai gardé leur réponse). Le système corporatiste tel qu’il a fonctionné depuis ces 50 dernières années avec un emballement incontrôlable de luttes de pouvoir à engendré des failles irréversibles et notre tissus économique s’est inexorablement dégradé (en cause le refus de remettre en question le pouvoir de pression corporatiste). Il est nécessaire à un moment donné de se remettent en question pour sortir de l’impasse qui génère la crise. Car si nous refusons de le faire, on s’enlise gravement vers un système oppressif insoutenable qui ne peut qu’exploser en révolution. Il est visible que les hommes capables de redresser la barre hésitent aujourd’hui à prendre le pouvoir pourquoi ? Parce qu’il n’existe pas d’autres choix que de convaincre l’avant-garde corporatiste de baisser sa garde pour qu’on puisse établir une nouvelle politique de répartition des ressources et une coordination judicieuse de la solidarité nationale favorable à un redressement efficace. Ce n’est pas en traquant et en sanctionnant à tour de bras celles et ceux qui produisent des richesses ni en pêchant le retour à l’autarcie qu’on va redresser l’économie nationale, bien au contraire. Le mépris engendre la haine, la haine engendre la terreur et la terreur engendre le chaos.

  • Michel VALCIN de Antigone415
    Michel VALCIN de Antigone415     

    Un indice révélateur d’un malaise bien plus profond nommé « Johnny » ?
    La question que s’est posée Johnny comme tant d’autres artistes et autres célébrités ou citoyen Lambda, est : est-ce que les sommes prélevées par la contrainte obligatoire, servent-elles réellement à l’intérêt général ? à améliorer par exemple de sort des professions de santé ? des enseignants ? à donner plus de moyens à la justice ? à construire plus de crèches et améliores les conditions de vie des citoyens d’une manière générale ? Ou bien servent-elles à créer des emplois supplémentaires dans la fonction de contrôle et d’inquisition des citoyens ? Quand certains impôts cumulés aux taxes diverses s’élèvent à plus de 50% des bénéfices voir des revenus mêmes on est en droit de se poser des questions sur le bon emploi des sommes collectées. Surtout lorsqu’on constate que plus on cotise plus les choses se dégradent. Alors certains comme Johnny finissent par douter de ce bon emploi des ressources produites par la collectivité. Quand on s’aperçoit que certains pays voisins s’en sortent plus favorablement en cotisant beaucoup moins alors un sentiment d’injustice s’empare de celles et ceux qui peinent à créer des richesses et les voir partir en fumée sans qu’elles ne servent à améliorer le sort de la collectivité. Faut-il juger un comportement qui peut être un acte de résistance pour faire réfléchir nos dirigeants où blâmer sans condition un être qui résiste à la contrainte qu’il croit « illégitime » ? Beaucoup de citoyens se réjouiraient volontiers de payer plus d’impôt s’ils avaient le plaisir de voir que leur participation améliorait visiblement le sort de leurs concitoyens. Tiens, si par exemple on lançait des loteries afin de financer des projets favorables à l’augmentation de moyens pour guérir certaines maladies ou pour voler au secours des victimes de catastrophes, je crois bien que les sommes récoltées seraient assez conséquentes et on n’aurait moins besoin de contrôler et sanctionner de manière oppressive et de réduire des familles entières à la ruine et l’exclusion. De plus la société est encore mise à contribution pour entretenir l’assistanat de ceux que l’on réduit à la faillite… En fait tout est un problème de communication et de vérité. Beaucoup d’emplois sont perçues par les citoyens comme « fictifs et budgétivores » par leur justification économique et matérielle et n’ont d’intérêt, d’assurer leur autofinancement que par l’exercice de la répression par des sanctions illégitimes à l’encontre du peuple. Beaucoup de gouverneurs et administrateurs d’Etat ne se rendent compte du degré excessif de l’exercice de la répression à l’encontre du peuple, « que lorsque les citoyens » repoussé dans leurs derniers retranchements, exaspérés par le système oppressif, explose dans « la révolution ». Ce qui va se passer après ou sous la prochaine gouvernance est une immense question : « Comment les dirigeants avec des caisses vidées, vont-ils faire pour assurer le bon fonctionnement des institutions publiques ». ? Quelles stratégies seront mises en œuvre par les politiques, pour que l’administration puisse soustraire des maigres revenus des citoyens, les sommes qui vont être nécessaires pour maintenir l’équilibre économique et social de la Nation ?

  • picoline 11
    picoline 11     

    Cet organisme ferait bien de prendre le fric ou il et cet a dire dans les poches des gens qui nous gouverne ( multiples affaires de financements ) abus de pouvoirs détournement de fric sociétés fantômes pour détourner l'argent public ;; vente de terrains appartenant a l'état a vil prix , sans oublier de prendre des somptueuses commissions là personne dit rien

  • pavlova
    pavlova     

    tous les artstes ont été ou sontdans ce cas et ont tooujuors obtenu des réductions fiscales
    et la plupart des artistes sont de gauche et refusent de payer leurs impôts au même niveau qu'ils demandent aux autre - dont les patrons qui font vivre des centaines de salariés eux - de payer.
    Surtout quand on sait tout ce qu'ils encaisent comme avantages et defrayements non imposabes et toutes les subventions obtenues pour leurs spectacles.

  • myrtilles
    myrtilles     

    c'est seulement maintenant que le fisc se reveille???

  • myrtilles
    myrtilles     

    tous ces artistes ou sportifs qui ont décidé de vivre a l'étranger,ne devraient plus avoir le droit d'exercer leurs talents en France.sauf,s'ils y payent leurs impots.

  • BUD76
    BUD76     

    Pourquoi crie-t- on haro sur le johnny ce n’est pas parce qu’il est ou était copain de notre sarko président (encore que…) mais pour simplement toutes les magouilles qu’il a et fait encore pour ne rien payer au fisc Français.
    Pourquoi lui en serait exempté le Français moyen règle ses impôts même si c’est en râlant bien souvent car on lui prend énormément par rapport à ce qu’il gagne que ce soit dans le privé comme dans la fonction publique. Jh ne cherche seulement qu'à ne rien payer et il ne peut pas dire le contraire puisqu’il a même essayé de changer de nationalité pour ça, il voulait être Belge puis serait alleé s'installer à Monaco pour ne plus rien payer. En Belgique, serait ce pourles moules frites ???? Non pas du tout simplement les impôts trop élevés pour lui dans son pays d’origine. Donc j’espère que le fisc fera son travail convenablement. Qu’il n’y ait pas de surprise et que ce « gars plus ou moins magouilleur dans ses feuilles d’impôts (mais certainement PLUS) » soit puni si cela s’avérait vrai. Pourquoi pas même jusqu’à de la prison en plus d’une grosse amende comme pour les contribuables moyens. Malheureusement il passera sûrement à côté comme beaucoup de nantis, tel un couturier qui avait un redressement de 20millions de FRANCS qui sont passés à l’as (un certain lagarfeld)mais c’est vrai que les Français sont là pour payer à leur place. LAMENTABLE, ECOEURANT et il y a bien d’autres qualificatifs pour ces pauvres types que je ne m’abaisserais pas à dire ici. Bonne journée

  • Ricket43
    Ricket43     

    S'il reste encore un brin de Justice en France, c'est encore celle du fisc quand il arrive à épingler un tricheur. Johnny s'est fichu de nous : le plus Français, disait-il, des chanteurs français qui refuse de contibuer - fiscalement - à l'effort de la Nation: qu'il aille ... chanter chez les Suisses.... et chez les Belges aussi, et ce n'est pas une mauvaise blague.

  • claudius 01
    claudius 01     

    formidable super bravo félicitations,je crois qu'aucun superlatif ne seras trops fort èpingler tous ces chanteurs et sportifs qui font du fric en representant la France,ou sur le territoire
    Halliday ,Pagny,Aznavour,Prost ,Tsongat Monfils,de meme les politicards .. et autre banquiers et j'en oublie....

  • zouzou59
    zouzou59     

    Marre,marre, marre de ce type !!!!!

Lire la suite des opinions (97)

Votre réponse
Postez un commentaire