En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Furosémide : perquisition dans l'usine Teva de Sens
 

Les gendarmes perquisitionnaient jeudi l'usine Teva de Sens, dans l'Yonne, dans l'enquête sur le mauvais conditionnement de boîtes du médicament diurétique Furosémide, qui pourrait être à l'origine de plusieurs décès.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • ahbahoui
    ahbahoui     

    la bêtise et la xénophobie n'ont vraiment pas de limite. Bourré de trolls RMC. Ce site va devenir la poubelle des pires commentaires du web !

  • ahbahoui
    ahbahoui     

    ne cesse de baisser ici. Une "simple erreur", non mais je rêve. C'est le job des gendarmes et de la police de faire des perquisitions non ? Dans une usine on n'en envoie pas qu'un seul l'objectif d'une perquisition étant d'être rapide pour éviter la dissimulation de preuves. Parfois j'aimerai vraiment savoir qui écrit ce genre de commentaires ? Tu es en 6ème et tu viens donner ton avis mon grand ?

  • raspoutine69
    raspoutine69     

    pour une simple erreur de quelque boite inversée, envoyé les gendarme dont leur utilité est par ailleurs indispensable à la sécurité des français ont ne nous dit pas tout les journaleux !

  • detroit870
    detroit870     

    Selon l'agence France Press, les caméras de surveillance du laboratire phrmaceutique TEVA ont révelé la présence d'un homme suspect d'origine maghrébine dans le laboratoire.
    Une enquête est en cours par la gendarmerie nationale.

Votre réponse
Postez un commentaire