En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le procès de Jean Bastouill, 89 ans, accusé d'avoir tué son gendre, s'ouvre ce lundi devant la cour d'assises de Perpignan.
 

Jean Bastouill comparaît à partir de ce lundi devant la cour d'assises de Perpignan pour le meurtre de son gendre, un médecin anesthésiste en 2010. Le viticulteur de 89 ans a un mobile: il l'a toujours soupçonné d'être à l'origine de la mort de sa fille, deux ans plus tôt.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • nicoG
    nicoG     

    essais

  • nicoG
    nicoG     

    coupable ou non une chose est sure: le docteur messmer a suivit un comportement SUICIDAIRE qui s'est naturellement soldé par sa mort selon les 3 points suivant:
    1) s'empresse de procéder à la crémation de sa femme au lieu d'attendre une expertise qui l'aurait mit hors de cause. (étant médecin il aurait même pu être coupable et placer une bulle d'air au niveau du bulbe rachidien de sa femme, faisant passer sa mort pour un AVC au yeux des plus fin experts.)
    2) s'affiche prestement aux bras d'une nouvelle compagne alors qu'il déclare avoir accompagné de manière dévouée sa femme lors de ses derniers jours ( ah bon? il parait que leur couple "battait de l'aile")
    3) et enfin s'affiche ainsi devant les yeux mêmes de l'ancien beau-père , qui est le voisin d'en face , préférant jouir de la parcelle qu'il a obtenu de ce dernier par son mariage.
    il le fait effrontément , tout en sachant que ce dernier le soupçonne de crime et qu'une procédure sur la mort d'anne marie est en cours.
    Qui sème le vent récolte la tempête comme le dit si bien le livre saint...

  • nicoG
    nicoG     

    coupable ou non une chose est sure: le docteur messmer a suivit un comportement SUICIDAIRE qui s'est naturellement soldé par sa mort selon les 3 points suivants:
    1) s'empresse de procéder à la crémation de sa femme au lieu d'attendre une expertise qui l'aurait mit hors de cause. (étant médecin il aurait même pu être coupable et placer une bulle d'air au niveau du bulbe rachidien de sa femme, faisant passer sa mort pour un AVC au yeux des plus fin experts.)
    2) s'affiche prestement aux bras d'une nouvelle compagne alors qu'il déclare avoir accompagné de manière dévouée sa femme lors de ses derniers jours ( ah bon? il parait que leur couple "battait de l'aile")
    3) et enfin s'affiche ainsi devant les yeux mêmes de l'ancien beau-père , qui est le voisin d'en face , préférant jouir de la parcelle qu'il a obtenu de ce dernier par son mariage.
    il le fait effrontément , tout en sachant que ce dernier le soupçonne de crime et qu'une procédure sur la mort d'anne marie est en cours.
    Qui sème le vent récolte la tempête comme le dit si bien le livre saint...

  • ratuuus
    ratuuus     

    parfois la justice immanente prend des chemins de traverse

Votre réponse
Postez un commentaire