En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Son ex-compagne évoque un homme violent psychiquement, physiquement et sexuellement qui avait l'habitude de roder la nuit près de la gare.
 

DOCUMENT BFMTV - Jacques R. est passé aux aveux dans l'affaire des disparues de Perpignan. L'homme a été confondu par son ADN mais aussi par le témoignage de son ex-compagne. Elle évoque un homme violent, qui avait l'habitude de rôder la nuit près de la gare.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • rowl
    rowl     

    Au moins il montrait sa vraie "nature" (était violent) ... Dans la plupart des cas ils se cachent en jouant les plus sympas des personnes (des psychopathes appelés aussi pervers narcissiques) ...

  • alilugo
    alilugo     

    un homme violent chez lui
    n'a pas de raison de ne pas l être dehors !
    rien de surprenant donc !
    déjà elle l a quitté !

Votre réponse
Postez un commentaire