En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Perpignan: Francisco Benitez déjà entendu en 2004 dans une affaire de disparition

Mis à jour le
Perpignan: Francisco Benitez déjà entendu en 2004 dans une affaire de disparition
 

Francisco Benitez, le mari et père des deux disparues de Perpignan, avait déjà été entendu par la police en 2004 dans une affaire de disparition, celle d'une femme qui aurait été sa compagne.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

24 opinions
  • BJP34
    BJP34     

    Tout prouve la nullité des services chargés des enquêtes en France. Découvrir aujourd'hui que cet individu a déjà eu à faire à une disparition similaire en 2004, non élucidée de surcroît, est un comble !!!!!!

  • ptt2001
    ptt2001     

    Il aurait arabe ou africain qu'est qu'on aurait dit... il faut les expulser ses étrangers délinquant !! La police fait mal ses enquêtes les syndicat de police vont dans les medias pour dire que c'est la faute du juge. Il faut reforme notre police super nul !!!

  • hGJOR
    hGJOR     

    Et ils s'en aperçoivent maintenant? Quand ils l'avaient encore sous la main ils ne pouvaient pas vérifier son pedigree?

  • HDTEO
    HDTEO     

    je prie pour ces deux femmes...
    Il aura menti jusqu au bout c 'est pitoyable.. Et quand je pense que le beau frere croyait en son innocance...

  • BINTZ
    BINTZ     

    Comme dans l'affaire Chanal à Mourmelon qui s'est supprimé alors qu'il allait être jugé pour la disparition de plusieurs hommes qu'on ne cherchait pas vraiment jusqu'à ce que la police comprenne qu'il s'agissait d'un serial killer, qui s'est suicidé et qui est mort de ce fait innocent.

  • BINTZ
    BINTZ     

    Effectivement, on voit suffisamment de parents qui attendent des années (cas de la petite Estelle dont le père est admirable) et qui gardent toujours un petit espoir de revoir leurs enfants et qui se battent. Ce monsieur au bout de 15 jours estime que tout est perdu et se supprime de désespoir ou par peur d'être accusé. Cela ne tient pas la route.

  • BINTZ
    BINTZ     

    La police sait sans doute beaucoup de choses, mais ne communique pas. La police scientifique trouvera sans doute des indices si ce n'est fait car on laisse toujours des traces. C'est sans doute pour cela que l'individu se sentait perdu et a voulu partir proprement à ses propres yeux d'égocentrique.

  • BINTZ
    BINTZ     

    En France on considère comme normal de disparaître volontairement, surtout quand il s'agit comme ici d'une espagnole qui est peut être retournée chez elle. Au nom de la liberté, la police pense souvent à une fugue alors qu'il peut s'agir d'une disparition inquiétante.
    Droite ou gauche c'est banal.

  • celawat
    celawat     

    Quel que soit le gouvernement ,on ne touche pas à un gars de l'armée ! C'est la France ....

  • marredescons
    marredescons     

    Ah ah ah... et dire ici que la plupart tire a boulet rouge sur le gouvernement en place depuis 1 an... pour manque de fermeté envers les délinquants...

Lire la suite des opinions (24)

Votre réponse
Postez un commentaire