En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
C'est dans la rue Archimède à Roubaix que s'est produit le drame, dans la nuit de samedi à dimanche.
 

Dans la nuit de samedi à dimanche, un homme de 28 ans a été égorgé après avoir demandé à deux individus de faire moins de bruit, à Roubaix. Deux suspects ont été placés en garde à vue. La police cherche à savoir ce qui s'est exactement passé.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • Dark
    Dark     

    Si les parents apprenaient a leur gamin a exister sans emmerder le reste du monde ca limiterait ce genre d'effusion de sang une fois adulte... Si vous habitez en ville ouvrez vos fenêtres, tendez l'oreille et rappelez vous quand vous étiez gamins si vous aviez les mêmes sons, vous comprendrez ce dont je parle...

  • Monique33
    Monique33     

    Autopsie " intéressante"! Qu'est-ce que ça pu bien révéler pour être à ce point?

  • Vally
    Vally     

    Le titre est stupide.
    "Père égorgé " ... comme si son identité se réduisait à être père
    C'était aussi un homme de 25 ans, un mari, un travailleur ou un chomeur, un fils de quelqu'un etc...
    Alors pour quoi ne pas titrer 'Chômeur égorgé" ou "mari égorgé"
    Les journalistes sont de plus en plus intellectuellement indigents

  • yapapire qeux
    yapapire qeux     

    " la justice se déroule au tribunal et pas - fort heureusement - sur le Net... " ---------------détrompez-vous la justice n'a pas le temps de s'occuper de cela elle construit son mur des cons !

  • focal67
    focal67     

    @Yamaguchi Gumi: Wouaw, à peine arrêtés, vous les avez déjà jugé et condamné! Quelle efficacité ! Cela rappelle certains tribunaux d'exception. Mais, vous ne savez pas s'ils sont coupables car il n'y a pas de témoins pour l'heure (les voisins ont-ils vu qque chose? nul ne le sait pour le moment. L'épouse du défunt n'a pas vu l'agression, elle a trouvé son mari sanguinolent gisant dans l'escalier). De plus, les types de la bagnole qui faisait un rodéo pourraient bien être les agresseurs, pour ce qu'on en sait. Ou un tiers inconnu. Bref, la justice se déroule au tribunal et pas - fort heureusement - sur le Net...

Votre réponse
Postez un commentaire