En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Pentecôte : le casse tête de la journée de solidarité
 

Déclarée journée de solidarité par le gouvernement Raffarin en 2004, le lundi de Pentecôte est devenue un véritable casse-tête pour les patrons et les salariés. Comment s'y retrouver quand certains travaillent et d'autres non ? Décriée, cette journée rapporte chaque année 2 milliards d'euros.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

9 opinions
  • karine86
    karine86     

    les écoles sont fermées mais les instits ont déjà travaillé cette journée de solidarité sous la forme de 2 demi-journées supplémentaires.

  • 22 les v'la
    22 les v'la     

    si la totalité des salaires étaient reversés à la caisse adéquate, ce serait plus de 2 milliards. Cette journée de solidarité est un vrai cadeau aux patrons. Et pourquoi les professions libérales n'y participent pas?

  • ORASY
    ORASY     

    Et les donneurs de leçons, ceux qui trouvent qu'il y a trop de jours fériés, sont-ils prêts à travailler le jour de Noël ? Ainsi il n'auront pas à digérer leur foie gras pendant 3 jours...

  • chacun sa F
    chacun sa F     

    C'est vrai quoi, quelle perte de temps de dormir !!!! Vraiment n'importe quoi, surtout que sur les jours fériés du mois de mai (les bienvenus quand on bosse toute l'année), 2 n'ont rien à voir avec la réligion. Laissez un peu les travailleurs respirer, merci d'avance !!!!

  • ANTICUCU
    ANTICUCU     

    Conseil : donnez l'exemple, allez bosser gratos et ne nous gonflez pas.

  • ANTICUCU
    ANTICUCU     

    Ma femme est dans le privé et ne travaille pas lundi ! On lui retire un jour de congé. Moi dans le public c'est la même chose. Arrête de nous gonfler avec des injustices qui n'existent pas.

  • UN AUBAGNAIS
    UN AUBAGNAIS     

    n"est pas èquitable;comment se fait il que les ècoles et administrations soit toutes fèrmèes,et que seul le privè travaille;alors que cette journèe n"apporte rien si ce n"est au gouvernement et que ce jour fèriè est travaillè gratos??????????QUE FONT LES SYNDICATS RIEN CAR SA TOUCHE QUE LE PRIVE,,,

  • tibert 83
    tibert 83     

    Abrogeons tous ces jours fériés qui ne correspondent quasiment plus à aucune réalité des pratiques religieuses en France. Qui plus est ce serait un exemple donné par la majorité (d'éducation judéo-chrétienne) acceptant 107 ans après définitivement, sans réserve et sans exception le principe de laïcité, de séparation de l'Eglise et de l'Etat jusque dans le calendrier.
    Ce serait évidemment un coup de pouce au PIB.

  • Karl-fait-lemax
    Karl-fait-lemax     

    C'est tout le mois de mai qui est une catastrophe économique pour la France. Mais quand va-t-on supprimer tous ces jours fériés religieux? République laïque = fêtes laïques!

Votre réponse
Postez un commentaire