En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Balance de la justice tribunal
 

Le parquet général a requis ce vendredi la non-prescription des faits reprochés au père Bernard Preynat dans la principale affaire de pédophilie qui secoue depuis plusieurs mois le diocèse de Lyon, tandis que le cardinal Philippe Barbarin était reçu par le pape.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Endnw
    Endnw     

    Le bien fondé des accusations ???? Mais on rêve en france ??? Ils n'ont qu'à aussi autoriser la pedophilie pendant qu'ils y sont ! C'est honteux la complaisance du système judiciaire envers ces prédateurs

Votre réponse
Postez un commentaire