En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
eglise catholique
 

Contraint de reconnaître ses torts concernant sa gestion d’un prêtre ayant commis des actes pédophiles, le diocèse de Clermont tente d’expliquer son "erreur d'appréciation".

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • trotti17
    trotti17     

    Ils moderent vraiment leurs termes je dirais plutôt crimes pour qualifier les actes

  • Hugo96
    Hugo96     

    " erreur d'appréciation" !!!!!!! Ce terme choque quand on pense aux jeunes traumatisés à vie ......

Votre réponse
Postez un commentaire