En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Philippe courroye estime irrecevable en l'état une mise sous tutelle de liliane bettencourt
 

PARIS (Reuters) - Le procureur de Nanterre Philippe Courroye estime que la nouvelle demande de mise sous tutelle déposée par la fille de Liliane...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

17 opinions
  • fred110
    fred110     

    LA VACHE A LAIT A RENDU BEAUCOUP DE SERVICE POUR QUE L'UMP PRENNE LE POUVOIR A CES GENS DE GAUCHES . "le discours est simple et ressemble à celui de le pen au ciment lamberd , la république est en danger aider nous a prendre le pouvoir vous n'aurez plus besoin de rapatrier vos biens à l'etranger "pour preuve 100 MILLIONS D'EUROS DANS LES FOUILLES DE BETTENCOURT " qu'est-ce que vous croyez ? l'idiot dans l'histoire c'est celui qui transportait la monnaie c'est Woerth pas si idiot que ça non plus parce qu'il a fait embaucher sa femme pour prendre un peu plus , et rendu l'ascenceur par la lègion d'honneur a son pote ou patron de sa femme , franchement de maistre a eu cette lègion au nom de quoi si ce n'est au nom des services rendus .
    escrocs

  • guss
    guss     

    Eh bien dit donc, avec tous ces chiffres que vous nous fournissez, j'ai le tourni. Je ne vole pas mon pain JEAN VALJEAN et encore moins des info à la justice ou à moins que sous le couvert de l'anonymat de votre speudo, vous faites des raccourcis, amalgames et comparaisons adéquates à votre courant politique. BAH c'est pas grave, je ne fréquente pas ces milieux cousus d'or ni vos cercles bobo révolutionnaires. Je me contente de vivre tout simplement entre francais modestes qui ni n'envient ni ne jalouse. Sachez qu'il y a deux maladies qui ne se soignent pas, c'est la jalousie et la médiocrité. Je crois que malheureusement vous en êtes atteint et sous le couvert du chevalier blanc qui veut laver plus blanc que moi tu meurs, vous cracher toute votre bile et votre incapacité à vous inserrer dans cette société si imparfaite soit elle.

  • Janusvd
    Janusvd     

    Deux sous de bon sens
    Je tiens à vous féliciter pour vos analyses, elles nous changent de ces logorrhées qui, sans tomber dans l’eugénisme, nous font parfois douter du simple bon sens des personnes qui les écrivent.. Vos propos sont sources de nombreuse réflexions et permettez moi de le récupérer pour une plus profonde analyse ultérieure. Cela étant dit, toute médaille à son revers et vos propos aussi. Si je me réfère à ce qu'appelait Sapir Whorf dans "la relativité linguistique": La langue que chacun emploie, utilise, contrôle la manière dont on envisage le monde. Et c'est un peu là que le bas blesse dans vos propos. La perfection n'est pas de ce monde, il faut tendre vers, et la justice n'échappe pas à cette idoine. Pour moi un acte délictueux est un acte délictueux et si chacun peut en être la cause, il n'en est pas moins là. On peut en dresser les circonstances pour le comprendre mais en aucun cas le justifier sans pour autant tomber dans le travers du « qui vole un œuf vole un bœuf » ; Mais les faits sont là . On ne peut non plus le justifier pas une circonstance sociétale. Ce n’est pas parce que plus riche que moi vole que je me doit de voler, car comparaisons n’est pas raisons. En l’occurrence chaque acte relève de son propres arbitre à moins que des experts médicales prouve le contraire. C’est trop facile de dédouaner un tel ou telle catégorie sociale sous le fallacieux prétexte que notre société imparfaite crée des inégalités. Heureusement que la plus part des nos concitoyens ont encore ce que l’on appelle « deux sous de bon sens » parce que trivialement parlant, cela serait un beau merdier en France. Chaque acte peut s’analyser et pour une vol si la somme a sont importance, la manière l’a aussi. Pour moi un vol à la Spadgiari si grosse la somme soit elle, n’est pas fait dans un acte de violence. Au moindre mal je le préfère à un vol de porte monnaie avec un pistolet braqué sous mon nez. Vous allez me dire que je suis pas très objectif, c’est vrai, je n’ai ni le moyen ni le besoin d’avoir un coffre en banque alors que me retrouver avec un pistolet ou un couteau sous la gorge cela peut m’arriver.
    C’est de cela que je veux vous informer, le citoyens lambda que je suis s’il peut en comprendre les raisons n’en approuve pas pour autant les actes délictueux. Il ne peut non plus soutenir votre philosophie qui consiste à tout justifier au regard des imperfections de ce monde. Votre école de pensées qui a court dans une certaine couche de notre société et est professée dans un certain monde universitaire est ni acceptable ni tolérable pour un français moyen (je déteste ce terme) qui comme on dit en langage populaire : se tient à carreaux.

  • Michel VALCIN consultant juridique
    Michel VALCIN consultant juridique     

    Faut il avoir peur des institutions ?
    Ce qui nous intéresse n’est pas de défendre les délinquants responsables de leurs actes graves et préjudiciables à autrui. Bien au contraire certains citoyens recèlent le sentiment qu’ils bénéficient plus souvent de traitement favorable que de leurs victimes. Nous sommes d’accord sur plus de fermeté faces aux comportements « dangereux et nuisibles à la société » que les pressions coercitives sur des citoyens de bonne conduite qui peuvent déraper par nécessité, acculés à des difficultés et qui ne trouvent ni soutien ni aide de personne et doivent pour survivre se débrouiller seul. En revanche il est tout à fait répréhensible et inexcusable de s’opposer à l’action de la justice, de forcer un barrage, de mépriser et de faire outrage à un agent de la force publique et d’user de la violence sous quelles que formes qu’elle soit. Le respect des institutions de la République, de la force publique, de la justice et de l’intégrité de chacune des personnes sont les principes fondateurs du réseau Antigone415. Les enquêteurs doivent garder l’anonymat afin de protéger leur entourage et témoigner de situations dont ils ont été eux-mêmes témoins. C’est pour cette raison que j’appuie avec force qu’il n’y a pas que des anges au sein des institutions les brebis galeuses sont sans doutes en une très faible minorité cependant les multiples enquêtes de comportements délictueux condamnés par la justice et ayant fait l’objet de publication dans la presse ne procèdent ni de dénonciations fallacieuses ni de concours de palabres de philosophes sur des canapés blancs. Quand on n’a rien à se reprocher on ne doit pas craindre l’action de la justice. En revanche de plus en plus de citoyens recèlent le sentiment que les voyous ont moins à craindre la justice que les citoyens qui font de leur mieux pour la soutenir et la respecter. Le sentiment de plus en plus grandissant de citoyens est que certaines collusions entre personnes se substituant à la justice font le procès et condamnent par anticipation des individus qui vont devoir prouver leur innocence face à des supputations, des rumeurs qui finissent par devenir des accusations contre lesquelles il va falloir se rendre disponible pour se défendre et se faire réhabiliter dans ses droits. Combien d’affaires mobilisent l’appareil judiciaire pour finir en non lieu tout en portant préjudice aux personnes interpellées ? Le sentiment que même en se comportant correctement, on droit craindre la justice devient insupportable et c’est pour cela qu’il faut que les citoyens aient un contrôle sur la justice. L’affaire Outreau en fut un témoignage exemplaire. Ce postulat préfigure dans la philosophie de la constitution et la déclaration des droits de l’homme. Soit cette déclaration garantit les libertés publiques et les principes qu’elle défend soit elle entre en contradiction avec ceux-là mêmes et perd sa légitimité. L’intérêt général est fondé sur le consensus et l’adhésion de la majorité des membres de la nation qui l’ayant acceptée et validée se charge de la faire appliquer par les institutions de la République. Pour faire plus court, la question que se pose une majorité de citoyens est : Est-ce que le peuple adhère dans sa majorité aux agissements des institutions, si au demeurant ceux-ci ne sont ni acceptés, ni validés par la volonté populaire ? Si le gouvernement n’est pas l’organe moteur qui agit dans l’intérêt du peuple, qui du chef d’Etat ou des institution a le pouvoir et les moyens de contrôle sur l’exercice des institutions qui en l’occurrence peuvent mettre en application des dispositions qui ne sont ni validées ni acceptées par la volonté populaire ? En clair, est-ce philosopher dans le vide que de pointer le doigt sur les dysfonctionnements d’un système qui produit de l’insécurité de la précarité et de l’exclusion ? Faut-il faire confiance aveuglément aux institutions qui eux peuvent agir sans consulter la volonté populaire ? Pour conclure, je pense qu’il faut un diagnostique de notre système de société qui ne cesse de créer de plus en plus d’exclus et de délitement social. Et je maintiens qu’il y a crise de société lorsque les lobbies et corporations tentent de soumettre à leur loi, la légitimité du droit et de la justice. Dans ce cas soit on est dans le dénie de légitimité démocratique, soit on prend le temps de consulter le peuple dans sa majorité afin de diagnostiquer les origines des dysfonctionnements du « Système » puis on répare pour ne pas employer le mot tabou « Réforme ». Mais il faudra bien y venir un jour !

  • Michel VALCIN consultant juridique
    Michel VALCIN consultant juridique     

    [Contenu Modéré]

  • Thierry LUCHEUX
    Thierry LUCHEUX     

    Cela ne me surprend pas, ce PROCUREUR du Président ne va pas mettre sous tutelle cette pauvre milliardaire qui semble victime d'abus de faiblesse, non seulement de la part d'un gigolo, mais de la part d'hommes politiques, trés trés hauts placés.... y compris amis du dit procureur !

  • jean valjean
    jean valjean     

    [Contenu Modéré]

  • SARKOPOGNON
    SARKOPOGNON     

    il ressemble a balladure que des escros

  • tutuf
    tutuf     

    Il a une tête de tortue

  • mpmpmp
    mpmpmp     

    le procureur me semble pouvoir se saisir lui-même après le signalement de la situation de Mme Bettencourt et ordonner lui-même l'examen de Mme Bettencourt auprès d'un médecin inscrit sur la liste établie par le procureur de la république pour instruire le dossier de la tutelle ou d'une autre mesure de proctection des majeurs.

Lire la suite des opinions (17)

Votre réponse
Postez un commentaire