"Pas de lien" entre la tuerie de Chevaline et celle de Daillon

"Au regard des éléments factuels et des explications du tueur, il ne semble pas y avoir de lien entre ces deux affaires", a indiqué le procureur de la République à Annecy, Eric Maillaud.

V. G. avec AFP
Le 08/01/2013 à 16:38
Mis à jour le 08/01/2013 à 17:11
Le parquet d'Annecy a annoncé qu'il n'y avait "pas de lien" entre la tuerie de Chevaline en Haute-Savoie et celle de Daillon en Suisse. (Archive BFMTV)

Tuerie de Chevaline :" trois pistes possibles"


Chevaline : Zainab n'a vu qu'un seul "méchant"


Le parquet d'Annecy a annoncé mardi qu'il n'y avait "pas de lien" entre la tuerie de Chevaline en septembre dernier en Haute-Savoie et celle de Daillon la semaine dernière en Suisse, selon les premiers éléments de l'enquête.

"Au regard des éléments factuels et des explications du tueur, il ne semble pas y avoir de lien entre ces deux affaires", a indiqué le procureur de la République à Annecy, Eric Maillaud, à propos de l'auteur de la tuerie de Daillon, dans le canton suisse du Valais, survenue mercredi dernier.

"Des échanges ont eu lieu, mais il n'y a pas de raison d'aller plus loin en l'état", a ajouté Eric Maillaud.

Le 2 janvier, un marginal de 33 ans, qui vivait dans le hameau de Daillon, a tué trois femmes et blessé deux hommes.

La gendarmerie française, en charge de l'enquête sur la tuerie de Chevaline, s'était alors interrogée sur un éventuel rapport entre cette tuerie en Suisse et les homicides non élucidés survenus ces dernières années dans la région, notamment celle du quadruple meurtre de Chevaline.

La question du jour

Si cela était possible, seriez-vous prêt à habiter sur une autre planète?