En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Pas de troisième plan de rigueur malgré s&p, assure françois baroin
 

PARIS (Reuters) - Il n'y aura pas de troisième plan de rigueur en France malgré le placement sous surveillance avec implication négative de la note...

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

30 opinions
  • pilpoil
    pilpoil     

    tellement grande que le troisième plan de rigueur arrivera plus vite qu'il ne le pense…se bien pensant.

  • Le Bohémien
    Le Bohémien     

    François Baboin un ersazt de ministre, une caricature primaire de l'imcompétence politique. C'est un bouffon mais ses réparties ne font plus rire le peuple de France. Juste des incantations mais aucunes mesures concrètes pour nous sortir du pétrin où nous ont mis ses prédécesseurs et qu'il prolonge par son immobilisme ...

  • heumheum
    heumheum     

    meme en revenant au francs sa ne changera rien on aura pas le contrôle de notre monaie soyez pas naif..se sera toujours les mahés financier qui donneront la valeur j'espère que vous avez tous des brouettes pour allez acheter votre baguette..........la dette quel soit en franc ou en euro ne changera rien au montant sauf si une fois qu'on revient au franc la speculation refait des siennes en attaquant le franc et là on est dans la mouise.......ayons une monaie moins forte que le dollars comme ça on pourra payez plus chère notre essence....

  • mon avis
    mon avis     

    MAIS dans tout ce foutoir , les vrai coupables , sont LE PEUPLE qui les acceptent , et en redemandes , donc !!!!!!

  • mon avis
    mon avis     

    DORMEZ tranquilles brave gens, BAROIN veille c'est vrai qu'avec sa voix il nous endort!

  • bla
    bla     

    le choix des ministres pour faire plaisir aux un et aux autres ........... Politique people !

  • Ouaff
    Ouaff     

    Je ne suis pas sûr que le futur gouvernement socialiste sera très compétent. On verra.---------Ceci dit, hier soir, Montebourg, quand il sortait du manichéïsme gauche-droite, disait moins de sottises que Nathalie Kosciusko-Morizet.-------------Il y a quelques semaines, Estrosi avait été lamentable face à Marine Le Pen. Le socialiste Cahuzac évitait de se ridiculiser comme le maire de Nice.------------Dimanche, c'est le ministre Léonetti qui a été en-dessous de tout (sur BFM-TV) face à Marine Le Pen.-----------------------Hier soir, cette femme de droite qu'est Marie-France Garaud a "renvoyé dans les cordes" Nathalie K-Morizet. Ce n'est pas la première fois que je constate ce fait : MF Garaud prend manifestement les collaborateurs de Sarkozy, les jeunes dirigeants de l'UMP, pour des "guignols".-----------Vu la grande expérience et la grande compétence de cette dame, c'est un cruel constat pour les proches de Sarkozy.

  • Ouaff
    Ouaff     

    L'euro (monnaie unique) est tellement malade que les "médecins" (comme Sarkozy et Merkel) se comportent comme les médecins de Molière.------------Des saignées et du baratin (on dit "communication" au XXIe siècle).-----------
    Pour le moment, il tient par un fil car l'Allemagne en a encore besoin. Mais, avec les politiques d'austérité, le marché sur lequel s'appuient les exportations de ce pays va se tarir.-----------------À ce moment-là, l'Allemagne le lâchera "comme une vieille chaussette".---------------------------------------------------------
    Il faudrait anticiper les solutions. Le PS ? Il a été le premier à nous mettre dans cette "mouise" (Delors, Mitterrand, Maastricht).--------------Marie-France Garaud (cette femme de droite qui, hier soir, a "écrasé" Nathalie Kosciusko-Morizet et a mis en relief les "trucs" de communication de Sarkozy) proposait une solution plus sérieuse.---------------Le retour à la monnaie commune dans des conditions plus strictes que le "serpent monétaire" des années 70-80.--------Les monnaies nationales resteraient arrimées à l'euro (autrefois l'écu), peut-être continueraient-elles à s'appeler "euro", mais, en cas de difficultés, elles auraient le droit de faire varier leur cours mais de façon concertée.-------------Méthode qui éviterait à chacun de "partir dans tous les sens" mais qui donnerait plus de souplesse à un système actuellement figé.-----------------------Ajoutons que moi aussi j'ai quelques assurances-vie. La fin de l'euro risque de réduire leur performance (la "maladie" de l'euro les réduira aussi). Mais, peut-on continuer à accepter un système qui plombe nos industries, notre économie, qui nous fait perdre des emplois ?-------------------Et puis, nos placements sont souvent soumis à des fluctuations. Ce n'est pas grave à condition, bien sûr, de ne pas faire de placements hasardeux avec l'argent dont on a un besoin immédiat.-----------------Dans ce cas, sauf cas calamiteux de banqueroute, sur la durée, on ne perd pas.

  • coquine66
    coquine66     

    vos déclarations mr Baroin!!! Voila que je m inquiète un peu plus...

  • le maçon
    le maçon     

    MONSIEUR BAROIN L,incompétent c,est lui qui envoi Pecresse car il a aucun courage il critiquais sarko et allait remettre tout en ordre du vent ce gouvernement est grave et le pire c,est qu,ils y croient. un patron les vire de suite

Lire la suite des opinions (30)

Votre réponse
Postez un commentaire