En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

PARIS (Reuters) - La taxe sur les logements sous-occupés dans les zones d'offres et de demandes immobilières tendues, dite "taxe sur les résidences...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

13 opinions
  • Red Doctor
    Red Doctor     

    Effectivement les gens ayant des résidences secondaires sont pour la plupart des personnes aisées qui influencent nos élus ! Mais le plus triste c'est que cela ne fait pas les "affaires" des bailleurs sociaux qui doivent faire face a une demande croissante , avec des fonds alloués en baisse ... !

  • lmaumusson
    lmaumusson     

    Blanc un jour,noir le lendemain ou vice versa!
    Et ,qu'en est-il de la surtaxe de la plus-value,pour les résidences secondaires?
    Jospin a sa résidence secondaire sur l'île de Ré,et oui!!!et bien d'autres personnalités de gauche:politiques,écrivains,artistes enfin,tous ceux qui votent à gauche installés là bas!

  • .realiste
    .realiste     

    Les plus grosses plus values sont réalisés sur les résidences principales dans les zones tendues comme paris et la variation est comprise entre 100 et 500 mille euros en 5 ans net impôts, Nos spéculateurs immobiliers ont de beaux jours devant eux

  • foutraz
    foutraz     

    Charité bien ordonnée commence toujours par soi-même ils (nos politiques) ne vont quand même payer plus

  • ENYT
    ENYT     

    Cela est dû au fonctionnement de la majorité actuelle : aucune ligne claire n'est définie, le parti socialiste n'a pas de ligne non plus, mais une multitude de courants. Alors chaque député y va de sa petite proposition, le premier ministre reste muet, le président juge suivant ses convenances personnelles : il n'est pas salarié, donc ça ne le gêne pas qu'on taxe à 20% les primes d'intéressement au bénéfice qui sont reversées aux salariés, par contre il a quelques résidences secondaires, alors là c'est plus gênant, et la proposition est refusée.

  • Fwed
    Fwed     

    Hollande a mis toute sa fortune dans des résidences secondaires innoccupée, il ne va pas se tirer une balle dans le pied, lui qui vient d'augmenter l'impot sur la fortune de ceux qui sont juste au dessus de lui.

  • minederien
    minederien     

    ça va faire remonter l'immobilier ! ils sont forts ces socialistes ! pendant 10 ans ils ont fait des listes sur quoi ils pouvaient taxer et comme tous leurs copains sont sur cette liste, alors on taxe pas au bout du compte ; perso je n'en ai pas mais ces gens paient déjà des impots fonciers, locaux , des jardiniers, du personnel ; pour économiser un max, mettez un musée au lieu du sénat qui ne sert à rien et les français vous seront reconnaissants !

  • legaulois
    legaulois     

    Sommes nous gouvernés ???? Qui est aux commandes du paquebot 'FRANCE' ????????
    un jour c'est vert, le lendemain c'est rouge (peut être que çà a mûri entre temps dans les cerveaux musclés de nos dirigeants socialistes ???)
    Espérons qu'ils n'auront pas les mêmes réactions si un jour ils devront appuyer ou pas sur le bouton déclenchant l'arme nucléaire !!!!

  • 22 les v'la
    22 les v'la     

    Un pas en avant, deux en arrière. Quand nos "chers" ministres arrêteront-ils de faire des annonces démenties aussitôt par le gouvernement?

  • nospovresaupouvoir
    nospovresaupouvoir     

    Un petit coup de pouce indirect auquel François Hollande n'est prêt à renoncer s'il était élu président. En réformant l'Impôt sur la fortune, Nicolas Sarkozy en a exonéré son adversaire : le plafond déclenchant l'ISF est passé de 800 000 euros de patrimoine à 1,3 million d'euros. Ça tombe bien : le patrimoine de Hollande est estimé à 1,17 million. Il ne paie donc pas l'ISF. Et si son programme inclus une modification de cet impôt pour les plus riches, hors de question pour Hollande d'abaisser le seuil de ce nouvel ISF. Pour éviter de le payer ?
    Retour sur la composition du patrimoine de François Hollande, détaillée par le magazine L'Express en février 2012.
    Une résidence secondaire de 800 000 euros
    Contrairement à Nicolas Sarkozy dont le patrimoine est exclusivement composé de contrats d'assurance vie, François Hollande ne possède aucun placement financier. Et pour cause : il a investi toute sa fortune dans l'immobilier. D'après L'Express, depuis sa Le patrimoine de François Hollande n'est plus soumis à l'ISF... grâce à Nicolas Sarkozyséparation avec Ségolène Royal, François Hollande possède pleinement une villa de 130m2 avec piscine sur un terrain de 1500m2 à Mougins (Alpes-Maritimes). Valeur estimée : environ 800 000 euros. Il a revanche laissé leurs 5 pièces de Boulogne-Billancourt à son ancienne compagne.________Des parts dans plusieurs SCI : 370 000 euros__________
    En plus d'une résidence secondaire, François Hollande possède 30% de la SCI Olfi (société civile immobilière) qui est propriétaire de l'appartement de 80m2 occupé par son père à Cannes.__________ Selon un montage financier identique, Hollande possède également 70% du logement de son frère.____________ Au total, le montant de ses participations dans ces SCI sont estimées à 370 000 euros.______________
    Hollande payait l'ISF en 2007, il ne le paye plus en 2012
    Avec un patrimoine de 1,17 million d'euros, François Hollande (qui ne possède pas d'action, ni d'assurance vie) aurait donc du être redevable de l'ISF, comme en 2007. Mais grâce à la récente réforme de Sarkozy---------- (qui a réduit les effets de l'ISF en contrepartie de la suppression du bouclier fiscal), Hollande est juste en dessous du nouveau seuil de déclenchement de cet impôt des riches qui est désormais de 1,3 million d'euros.____________ Un seuil que le candidat socialiste a annoncé ne pas vouloir abaisser.________ Certes, Hollande a des arguments : la hausse du seuil a permis à certains contribuables d'être exonérés d'un ISF auxquels ils étaient redevables uniquement à cause de la hausse du prix de l'immobilier, c'est-à-dire de leur résidence principale.______ Il n'empêche, en maintenant le nouveau seuil de Sarkozy, Hollande continuera à en être exonéré.______________


    *** Sources
    - Eric Pelletier et Jean-Marie Pontaut, "Patrimoine de François Hollande, d'un couple à l'autre", L'Express, 22/02/2012
    - Hervé Martin, "ISF sur mesure", Le Canard enchaîné n°4768, 14/03/2012

Lire la suite des opinions (13)

Votre réponse
Postez un commentaire