En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Des soldats français rentrant de mission en Afghanistan, en décembre dernier.
 

Deux ans de prison avec sursis ont été requis mardi contre Antoine (*), 27 ans, accusé d'avoir tué en 2011 par accident un militaire français en Afghanistan, sur leur base. Récit.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • HeyBaal
    HeyBaal     

    ""Il n'avait sans doute pas pris pleinement conscience que cette arme pouvait tuer", soupire l'avocat." Huh huh.

    Y a 4 règles de sécurité avec des armes à feu.
    On va pas le pendre pour avoir été inconscient dans un contexte difficile, mais à un moment faut reconnaître les manquements aux règles élémentaires de sécurité.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Disons qu'une erreur dans l'armée c'est pas comme une erreur sur un site d'actu où il suffit de censurer les commentaires pour pas que ça se voit.

  • Spad
    Spad     

    Il faut revoir vos sources: minimi calibre 5,56
    A mon avis vous parlez plutôt de l'AAnF1 en calibre 7,62 qui sont très vieilles et qui sont souvent sujette à des accidents de tirs...

Votre réponse
Postez un commentaire