En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Un commissariat de police à Paris, en 2012 (photo d'illustration).
 

Selon "Le Figaro", une jeune femme a été victime d'un viol samedi, dans le 20ème arrondissement de Paris. L'auteur présumé du viol, un multirécidiviste, avait été relâché quelques jours plus tôt.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

20 opinions
  • lillois
    lillois     

    encore un bon musulman,il s'amusait avec une mécréante sans doute,elle n'a rien compris pour lui elle n'est rien

  • BenVoyons
    BenVoyons     

    ce sont tous les neuneus qui sont intervenus dans la chaine de bons-sentiments-angéliques qui a permis de relâcher ce taré qui sont responsables !

  • Toa Thien
    Toa Thien     

    était-il vraiment nécessaire de vouloir prouver à n'importe quel prix (particulièrement élevé ici!) que le soi disant "contrôle judiciaire" est une immense foutaise destinée à essayer de faire taire et 'endormir les "malpensants" que sont les Français qui pensent encore par eux mêmes ??? "allons, c'est un cas extrême"

  • kaamelott
    kaamelott     

    Et contre les psychiatres qui donnent l'autorisation de sortie

  • BenVoyons
    BenVoyons     

    (c) "20minutes" : _____________________________________________________________________________________SOCIETE - Le général avait notamment critiqué le nombre de remises en liberté…. . . . .

    Le général Bertrand Soubelet, n°3 de la gendarmerie, qui avait exprimé de fortes réserves sur la politique pénale du gouvernement, a été remplacé à ce poste, mercredi en Conseil des ministres.
    _____________________________________________________________________________________[...](il) avait exprimé de fortes réserves sur la politique pénale face aux délinquants, relevant notamment le nombre de remises en liberté.

    Ses propos, tenus devant la commission de «lutte contre l'insécurité» présidée par le député socialiste Jean-Pierre Blazy et révélés le 6 janvier par l'AFP, avaient surpris. Il s'était attiré les foudres de sa hiérarchie et du ministre de l'Intérieur Manuel Valls mais avait gagné la sympathie de nombreux gendarmes de base saluant, sur les réseaux sociaux, le «général courage».

  • AgentK3
    AgentK3     

    Limogez immédiatement les responsables de sa libération... Violeur multirécidiviste relâché car sa famille à fourni un justificatif de domicile.... Incroyable non?

  • Meloco
    Meloco     

    C'est bien et normal , il faut comprendre que l'on ne peut l'incarcérer ..........il a des pulsions ...... donc des circonstances atténuantes ................. et en plus c'était une femme ...elle l'a provoquée donc c'est de sa faute , au fait la femme victime c'était qui ? Ne craignez rien mesdames il y a le Ministère des Droits des femmes et sa ministre, Najat Vallaud-Belkacem ...

  • Denis Morin
    Denis Morin     

    Mort de rires !

  • Denis Morin
    Denis Morin     

    Peut être que quand une magistrate du "Murs des Cons" se fera violer par un multirécidiviste la justice va s'améliorer..............

  • papi
    papi     

    X fois violeur et encore relaché ! une preuve du laxisme de ce gvt et de cette justice incapable de mettre hors circuit ce genre d'individu ! quelle honte !

Lire la suite des opinions (20)

Votre réponse
Postez un commentaire