En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

BRUXELLES (Reuters) - La France était dans son droit en décrétant début 2008 un moratoire sur le maïs OGM mais la base légale utilisée n'était pas...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

12 opinions
  • FFI BREIZH
    FFI BREIZH     

    OGM = NON EN FRANCE POINT BARRE. ON S'EN SOUVIENDRA AU ÉLECTION 2012.

  • yakavé
    yakavé     

    Il y a trente ans que notre monde se précipite chaque jour un peu plus vers sa fin.
    Alors pourquoi ne pas autoriser les OGM, ainsi, nous irons au suicide collectif...

  • PARIS PLAGE
    PARIS PLAGE     

    "Sans préservation de la liberté de la nature, l'être humain est condamné" : Ah la "Liberté de la nature" l'expression est très révélatrice... Mais arrêtez un peu avec la préservation, "la liberté" de la nature : L'homme a toujours agi sur son milieu et c'est depuis qu'il la maîtrise un temps soit peu, depuis que l'homme s'est libéré de son joug, qu'il vit un peu moins comme une bête afamée, apeurée et précaire...

  • ratamiaou
    ratamiaou     

    Pendant ce temps nos amis américains nous vendent du soja et du mais OGM.....en toutes impunité! Nous en mangeons dans les plats cuisinés, les sauces préparées, etc......... Contre une multinationale qui finance peut-être leur parti on n'entend "digun"!

  • 44=bzh
    44=bzh     

    Si le problème des OGM se réduisait à l'achat obligatoire des semences à moyen terme, ce serait grave! mais il y a pire. La contamination des cultures environnantes non-OGM, ainsi que les plantes sauvages engendre un "effet boule de neige" qui a la fin menace mortellement tout les écosystèmes, en commençant par certaines plantes et certains insectes pollinisateurs. Si il y a débat, ce sera entre scientifiques seulement. Car la politique et l'économie agro-alimentaire ont trop de part pris qui n'ont rien à voir avec la santé humaine et tout simplement la santé de l'environnement. Sans préservation de la liberté de la nature, l'être humain est condamné.

  • 44=bzh
    44=bzh     

    Les juges européens autorisent des plans de sauvegardes si il y a risque pour l'environnement, les humains, etc... et tout ce que trouve à faire les membres du gouvernement, c'est de se tromper de texte! Soit ils ont fait exprès (ce qui ne m'étonnerait pas) ou soit ils sont inaptent en leur fonction (ce qui ne m'étonnerait pas non plus). Il faut s'engouffrer dans la brèche qui veut que l'Europe accepte l'interdiction des OGM quand il y a danger pour la santé et la nature. C'est simple non?!

  • DébileProfond
    DébileProfond     

    Pawis à beaucoup de choses à revoir; Tellement de choses qu'une guerre seul ne pourrait lui permettre. Vive le mouvement des plaques tectoniques !

  • vava34
    vava34     

    "trop de lois, tue la loi" se démontre bien ici. Il y a tellement de lois, tellement de textes, alambiqués que plus personne n'y comprend plus rien. Même la classe politique qui les ont pondu. Ca devient le foutoir total de toute part. Bougeons-nous avant de devenir fous !

  • orphee13
    orphee13     

    Ont-ils compris que les OGM nous n'en voulons pas. Economiquement ça va couter cher aux agriculteurs et nous ne connaissons pas les effets à long terme. Pas envie de faire le cobaye. Il ne faut pas oublier que l'agriculteur qui garde une partie de sa production pour semer l'année d'après ne pourra plus le faire, rien que ça ça me prend la tête.

  • herve 13010
    herve 13010     

    Je trouve profondément regretable qu'il n'y ait pas de vrai débat (c'est à dire sans politique politicienne) sur les OGM. Pourquoi être systématiquement contre ? On a peur de cela alors qu'on accepte de respirer un air pollué, de se baigner dans une eau pollué, de subir les ondes des téléphones, on mange des fruits avec pesticide...

Lire la suite des opinions (12)

Votre réponse
Postez un commentaire