Paris : faute de place à la maternité, son bébé meurt

Une femme a perdu son bébé avant même d'avoir accouché, en raison d'un manque de place à la maternité de Port-Royal.

M.G.
Le 03/02/2013 à 9:04
Mis à jour le 03/02/2013 à 11:11
Le service des urgences de la maternité de Port-Royal à Paris (BFMTV)

Elle avait rendez-vous jeudi à 7 heures pour déclencher l'accouchement, rapporte Le Parisien dimanche matin. Mais à la demande de la maternité de Port-Royal dans le XIVe arrondissement de Paris, et ce malgré des douleurs, la jeune femme, ne viendra que quelques heures plus tard.

Seulement, une fois que place, personne ne peut prendre en charge Deborah: "le rendez-vous avait déjà été reporté, explique Stéphane, son compagnon, pompier. J’ai donc téléphoné avant de partir. On nous a demandé de ne pas venir tout de suite et d’attendre 11h. Et à 11h, il n’y avait plus de chambre disponible".

Un service débordé

Finalement, le couple est dirigé vers le service des urgences : "une sage-femme débordée qui courait de box en box est venue vers nous pour nous dire de rentrer chez nous. Pour elle, il n’y avait pas d’urgence" témoigne Stéphane au quotidien.

Mais le bébé ne semblait plus beaucoup bouger, selon Deborah. Dans la nuit de jeudi à vendredi, la jeune femme fait part de ses inquiétudes à son mari. Le couple se rend de nouveau à l'hôpital. Mais c'était trop tard. La famille a demandé une autopsie, et le mari compte porter plainte contre la maternité : "Un bébé ne doit pas mourir à en 2013 faute de place à l’hôpital", assure-t-il.

La question du jour

Faut-il permettre l'ouverture de tous les magasins le dimanche?