En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le procès de trois hommes, accusés d'avoir séquestré et torturé une nuit entière un ancien marchand d'art parisien, s'est ouvert lundi devant la cour d'assises de Paris.
 

Séquestré, dévêtu, ligoté, humilié et torturé... En février 2014, un marchand d'art a vécu une nuit de supplices dans le sous-sol de sa galerie parisienne. Trois hommes répondent depuis lundi à Paris des violences inouïes qui lui ont été infligées. Ils encourent la réclusion criminelle à perpétuité.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Moustacheettrotinette
    Moustacheettrotinette     

    Mais aussi, quelle idée d'être marchand d'art...
    Il vaut mieux être petit commerçant de proximité au Nord de Marseille, en fin de compte, il n'y a guère plus de risques, et ça rapporte beaucoup plus.

  • Francaise
    Francaise     

    On leur fait pareil.
    Je sais c'est bête, méchant, puéril et surtout anticonstitutionnel, mais franchement de temps en temps ça en calmerait certains.

    Moustacheettrotinette
    Moustacheettrotinette      (réponse à Francaise)

    Confirmation que 1789, c'est beaucoup trop loin.

Votre réponse
Postez un commentaire