En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Une quinzaine de personnes, jugées en septembre à Rodez pour avoir ouvert une page Facebook signalant la position des radars et contrôles de police, vont être fixées sur leur sort ce mercredi.
 

VIDEO - Une quinzaine de personnes, jugées en septembre à Rodez pour avoir ouvert une page Facebook signalant la position des radars et contrôles de police, vont être fixées sur leur sort ce mercredi.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • bouledog
    bouledog     

    C'est bien ce que ces jeunes ont fait ils ont averti les automobilistes de ralentir et d'être prudent , en faisant de la prévention , pour éviter de ne pas réveiller le procureur de la République c'était une bonne attention , maintenant il va passer de très mauvaises nuits

  • ALEX-BENOIT B.
    ALEX-BENOIT B.     

    Vive la liberté. En 2017, il faudra tout remettre tout à plat : justice, administration et police. Il faudra qu'elles agissent pour le bien des citoyens et non contre eux. C'est tellement plus facile de s'en prendre à ces jeunes plutôt que contre ceux qui dealent, rackettent et agressent !

  • patriote13
    patriote13     

    Si le procureur ne veut pas etre réveillé touts les nuits, il n'a qu'a changer de metier !!

  • bingo19
    bingo19     

    Jugement attendu ... Bofff. On sait bien qui gagne et qui perdra à la fin...
    Faut pas s'étonner : les Juges ne sont pas des Sans-Dents

  • pistache33
    pistache33     

    Qu'ont ils fait de mal ??? Rien si ce n'est d'assurer la sécurité des automobilistes en signalant ces radars. Je suis offusquée par ce procès c'est surtout sur le manque de recettes que l'état pleur. Que l'état s'attaque donc aux vrais délinquants a ceux qui cambriolent, violent tuent.

Votre réponse
Postez un commentaire