En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Ouvriers ensevelis dans un silo de sucre : témoignages
 

Au lendemain de l’accident qui a coûté la vie à deux ouvriers ensevelis dans un silo de la sucrerie Cristal Union, la stupeur règne toujours sur le site de Bazancourt (Marne). Le directeur et un ami d'une des victimes témoignent après ce drame qui reste encore inexpliqué.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

13 opinions
  • sucrier
    sucrier     

    bonjour,
    la poussière de sucre explose (comme la poussière de blé) il est donc impossible d'amener des engins mécaniques dans un silo à sucre ou subsiste de la poussière. le seul moyen étant une opération manuelle. les operation de nettoyage sont cadrés par un arrété du 4 mai 1956 (et oui ça date) qui donne les règles à respecter.

  • bertelli
    bertelli     

    Pour quelle raison ,on n'a pas utilisé des engins ,genre pieu mécanique ou tout autre appareil pour casser de la roche.

  • Cordiste
    Cordiste     

    j ai 43 ans et je suis cordiste depuis pres de 20 ans et specialiste des milieux confinés en tous genre depuis 6 ans.
    des consignations sont misent en place sur tous les organes du silo pour eviter le redemarrage imtenpestif soit de la vidange soit du remplissage du silo, pour ce faire nous mettons nos propres cadenas pour ainsi eviter qu un employé du site remette en fonction ces fameux organes cités pendant que l on intervient a l interieur du silo.
    les cordistes sonT une grande famille et ce genre d accident nous touchent tous. mes pensées vont aux familles des victimes.

  • L. D. F
    L. D. F     

    Sur le chemin de la vie on y est qu'un instant
    mais dans le coeur d'un ami on y est toujours présent.

    Toute la profession à une pensée pour les victimes et leurs collègues

  • oliv_48
    oliv_48     

    On parle dans les différents médias que les cordistes étaient sur corde et qu'ils ont été ensevelis par du sucre situé au-dessus d'eux, ou qu'ils sont tombés sans être arnachés, en sous-entendant une erreur technique de leur part.
    Ces suputations divergent de l'avis du procureur de la République qui a indiqué qu'une trappe s'est ouverte accidentellement et qui implique un facteur externe et éventuellement des responsabilités autres que les cordistes.
    Donc, pas de conclusion hâtive avant le rapport officiel des autorités.
    Toutes mes pensées vont à la famille des victimes et particulièrement Vincent avec qui j'ai fait de la spéléo et qui, je peux l'assurer avait la sécurité chevillée au corps, pour lui et les personnes qu'il encadrait.

  • Cordiste
    Cordiste     

    Bonjour,
    Cordiste moi même, et par expériences dans le nettoyage de silo, je peux vous donner une explication:
    Il reste toujours de la matière en fond de silo, comme ils le disent, + ou - compacte.
    Jamais les industriels ne peuvent extraire complètement cette matière, ainsi, on envoi des gens de notre corps de métier. Il est impératif de connaitre la vrai version des rescapés, mais il est vrai que ce sont des opérations à risques, nécessitant expérience, savoir faire et respect de certaines règles, notamment rester en permanence au dessus de la matière, et garder le bout de sa corde avec soi (lovée, disons que c'est comme cela que je travaille).
    Maintenant, il faut voir la configuration du silo et celle de la matière restante, mais ne jetons pas la pierre, notre métier comporte tjs certains risques, malgré les mesures draconiennes que nous prenons. Toute la profession à une pensée pour les victimes et leurs collègues..

  • juju8888
    juju8888     

    réfléchissez si les alpinistes sont descnedus c'est qu'il y avait une raison, tout simplement que le sucre était impossible a evacuer, et les trappes d'accès bloqué par des tonnes de sucre, il ne restait plus qu'une solution, l'accès par le haut pour deboucher les trappes d'acces

  • valdyn
    valdyn     

    en fait quand ils disent nettoyage, les cordistes descendent dans le silo pour aider le sucre au fond à tomber, en le cassant, et fond tomber les éventuels blocs de sucre restant sur les parois, le nettoyage c'est juste ça, vider le silo en gros

  • trésucré
    trésucré     

    C'est cela le problème des forum : on écrit n'importe quoi sans savoir. L'article précise : "il s’agissait de le vidanger pour ensuite le nettoyer de fond en comble. Il restait un fond de plusieurs mètres de sucre. Quand on est en fond de silo, le sucre se compacte et il y a des zones plus ou moins rigides." C'est parce que pour le nettoyer il fallait le vidanger qu'ils sont descendus. Mieux lire avant d'écrire.

  • trosucré
    trosucré     

    l s’agissait de le vidanger pour ensuite le nettoyer de fond en comble. Il restait un fond de plusieurs mètres de sucre. Quand on est en fond de silo, le sucre se compacte et il y a des zones plus ou moins rigides." Bien lire avant de commenter et écrire n'importe quoi pour le plaiusir d'écrire.

Lire la suite des opinions (13)

Votre réponse
Postez un commentaire