En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Orléans-Tours : les profs invités à gonfler les notes d'oral de français ?
 

Les professeurs chargés des épreuves d'oral de français au baccalauréat à Orléans-Tours ont été invités à surnoter, sur 24 points au lieu de 20, les candidats, afin de « faire remonter » les résultats de l'académie, affirme Le Figaro de ce mercredi. L’académie dément, ainsi que le gouvernement.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

32 opinions
  • civis41
    civis41     

    J'ai enseigné pendant de nombreuses années, activité qu'à présent, j'ai pris la décision d'arrêter.
    Il est bien évident que les notes du bac sont "gonflées". En gros, aujourd'hui, un élève qui a une mention assez bien est un élève qui aurait eu, il y a dix ans, entre 9 et 10/20 au bac. Une mention bien vaut entre 10 et 12, mais plus proche de 10 et une mention TB, équivaut, à peu près, à une petite mention bien d'il y a 10-15 ans. Les Grandes Ecoles ne s'y trompent pas d'ailleurs, ce qui aboutit à la généralisation du concours pour tous, y compris pour les mentions TB.

    Le niveau a beaucoup baissé, contrairement à ce qui est souvent dit. Les élèves ne comprennent pas les questions complexes. Et aujourd'hui, un BTS, dans les filières techniques, a, à peu près, le niveau d'un élève de seconde d'il y a 15 ans. Le niveau de réflexion a baissé, les copies sont souvent emplies de lieux communs, voire, en économie, par exemple, de clichés, parfois même racistes. Il n'est pas rare que les élèves vous disent que le chômage est causé par les étrangers, et de plus en plus souvent, dans les copies, ressortent des éléments de propagande du FN par exemple, ou du Front de Gauche, ce qui en dit très long sur la pauvreté du niveau de réflexion globale et sur le misère morale, intellectuelle, prégnante dans certains milieux sociaux. Le niveau a tellement baissé que dans bon nombre de grandes écoles, on recrute, aujourd'hui, directement à l'étranger. Je vous rappelle, quand même, que nous étions classés 17/24 au niveau européen en termes d'éducation et au 64 ème rang mondial. Elèves médiocres, mais professeurs qui le sont aussi de plus en plus.

  • Glochide
    Glochide     

    Il est évident que 80% d'une classe d'âge ne peut avoir un diplôme d'un bon niveau , c'est la vie . Alors pour arriver à ce résultat on a créé des bacs moins exigeants avec des matières facultatives qui permettent aux trés bons le formidable exploit d'avoir une moyenne supérieure à 20 .De plus il n'y a pas comme pour les anciens de notes éliminatoires et pas d'exigences en orthographe ou style par exemple . C'est pour cette raison que 50% des étudiants de 1ère année de fac redoublent ou rentrent chez eux n'ayant pas le niveau . C'est pourquoi aussi que même certaines filières réputées sont obligées de donner des cours d'orthographe aux arrivants ....Mais pour les parents le bac est trés important , ça les rassure ... C'est pour ça que les inspecteurs rappellent bien avant les corrections qu'en cas de notes insuffisantes il faut relever les moyennes jusqu'à l'obtention du pourcentage de reçus demandé .

  • ECONOMISONS
    ECONOMISONS     

    pour nous annoncer à la fin qu'on a près de 90% de réussite au bac !!!!! ......... Ça veut dire quoi ? ..... avec ensuite des bacheliers incapables d'écrire trois lignes sans faute !!! ......... Tout le monde sait que les notes sont surévaluées volontairement et sur ordre ......
    Ce pseudo diplôme doit être supprimé au plus vite ........ Voilà encore quelques économies à faire

  • Rollon14
    Rollon14     

    On va encore s'étonner de l'échec de 50% des étudiants en première année d'université. Et naturellement on rendra les universitaires responsables (alors qu'on leur refuse le droit de sélectionner leur public à l'entrée). Cette hypocrisie a assez duré, on ne peut pas mentir ainsi aux jeunes sur leur niveau (d'ailleurs eux-mêmes ne sont pas dupes!).

  • legaulois
    legaulois     

    Ne vaut plus un seul centime d'euro !
    il ne sert plus à rien et coûte une fortune ...
    ils ont voulu que tout le monde ait son bac : bravo !!! çà sert à quoi ????

  • azedsq
    azedsq     

    Voila comment cela marche pour le bac dans ma matière:
    Si les résultats ne sont pas conformes aux attentes, ce qui est toujours le cas, on alloue les points sur les questions faciles et on sous note les questions difficiles ou prétendues telles puisqu'il n'y en a plus beaucoup. C'est une véritable mascarade à laquelle on m'a encore convié cette année . C'est la condition sinequanone pour que le ministre ne passe pas pour un charlot en énonçant les résultats du bac.

    Il faut aussi savoir que le rectorat a convoqué les vice présidents de jury pour dicter quelques règles avant les délibérations dans l'académie.
    Enfin le rectorat d'Orleans Tours casse à tours de bras les décision de conseil de discipline et réintègre dans leurs établissements d'origine des élèves exclus définitivement. Ce qui finit d'asseoir l'autorité des adultes dans l’établissement.
    Je suis bien entendu prof en lycée dans cette académie et complètement dégouté par ce bac qui coûte la peau des fesses au contribuables et qui est un mensonge flagrant délivré aux élèves et à leurs parents.

  • nipournicontre
    nipournicontre     

    Helas ca n'est pas un scoop. Le bac desormais ne sert plus a evaluer les connaissances des candidats mais a eviter leur echec...
    Desormais le bac est une sorte de concours dans lequel il faut finir dans les 85-90% de meilleurs pour l'avoir, quel que soit le niveau de l'eleve. Pourquoi? Deja parce que une partie de la population prefere avoir un bachelier nulissime plutot qu'un redoublant, et aussi parce que le systeme est de toute facon incapable desormais de se sortir de ce cercle vicieux.

    Imaginez qu'un jour il y ait subitement 5 ou 10% d'eleves qui echouent.On les mettrait ou tous ces redoublants? le systeme serait incapable de les incorporer dans des classes deja surchargees.
    De plus il y a toujours la course entre les differentes academies et lycees pour avoir les meilleurs resultats, et la tous les coups sont permis. Triste France.

  • unitespe
    unitespe     

    Cela s' est fait insidieusement, depuis 1968, l'apprentissage du français (orthographe, grammaire, conjugaison) dès le CP, avec leur méthode globale ou semi-globale a fabriqué des générations d'enfants qui, arrivés en 6eme ne maîtrisent pas le français. Les maîtres à penser ont rejeté la bonne vieille méthode syllabique.
    J'ai 68 ans, j'ai passé mon BEPC à 14 ans, l'EN, à l'époque, était très exigeante, (latin, dissertation, français : 5 fautes = 0).
    En 2013, plus de dissertation et encore moins le latin !

  • unitespe
    unitespe     

    Cela s' est fait insidieusement, depuis 1968, l'apprentissage du français (orthographe, grammaire, conjugaison) dès le CP, avec leur méthode globale ou semi-globale a fabriqué des générations d'enfants qui, arrivés en 6eme ne maîtrisent pas le français. Les maîtres à penser ont rejeté la bonne vieille méthode syllabique.
    J'ai 68 ans, j'ai passé mon BEPC à 14 ans, l'EN, à l'époque, était très exigeante, (latin, dissertation, français : 5 fautes = 0).
    En 2013, plus de dissertation et encore moins le latin !

  • Volcan qui dort
    Volcan qui dort     

    Il y a dix ans des gens ont obtenu leurs dut avec 7 de moyenne absent la moitié de l'année pour une réussite 100% de l école

Lire la suite des opinions (32)

Votre réponse
Postez un commentaire