En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le président français François Hollande et son homologue allemand Joachim Gauck entourent le survivant Robert Hébras, le 4 septembre dernier, dans l'église d'Oradour-sur-Glane.
 

La Cour de cassation a rendu sa décision sur le sort de Robert Hébras, survivant du drame d'Oradour-sur-Glane. Cet octogénaire contestait sa condamnation pour des propos sur les Français enrôlés de force dans l'armée allemande.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • piernad
    piernad     

    formidable enFRANCE on peut condamner un rescapé de l'horreur de la guerre " Oradour -sur- glane" et laisser libre des étrangers coupables de méfaits de toute natures BRAVOS A quant mon expulsion (casier judiciaire vierge)

  • RACOL
    RACOL     

    il y a autre chose à faire ...

Votre réponse
Postez un commentaire