En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Onzième jour de grève dans les terminaux pétroliers de Marseille

Mis à jour le
Les terminaux pétroliers de marseille entrent dans leur onzième jour de grève
 

FOS-SUR-MER, Bouches-du-Rhône (Reuters) - Les salariés des terminaux pétroliers de Fos-Lavera, dans les Bouches-du-Rhône, poursuivaient jeudi leur...

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • marsson
    marsson     

    d'accord avec cette remarque. Nous sommes actuellement entrain de saborder tt le potentiel que nous avons. Uniquement à cause d'un groupe .. qui veulent continuer à s'enrichir sans se soucier de leur ville , leur région et leur Pays . Malheureux de constater que les habitants de cette région ne disent rien.... Après ils vont se plaindre qu'il y a trop de chômage chez eux . les port de Fos et du havre devrait être les plus gros port d'Europe Mais non ils ne le sont pas et certainement condamné à ne jamais l'être. Triste mentalité.....

  • non mais sans blague
    non mais sans blague     

    pourquoi ne pas trouver d'autres filières pour avoir de l'essence et montrer que l'on peut se passer d'eux (comme cela ils réfléchiront un peu)
    ras le bol des gréves d'ici ou delà

  • titus 5
    titus 5     

    Les syndiqués du port de Marseille ont raison de se laisser mener à la ruine par 39 grutiers
    pleins aux AS. Quand le port de Marseille et ses industries annèxes auront fermés,ils diront si on avait su, on se seraientt révoltés
    contre les meneurs grévistes. Mais il sera trop tard.
    Ce sont les ports du littoral méditerranéns qui
    qui rigoleront en récupérant le trafic portuaire abandonné ..

  • bidohic
    bidohic     

    Nous sommes tombes sur la tete, l'économie n'est pas florissante, nous sommes en train de sortir de la crise, et patatra voilà que la grève s'installe, pour les retraites, celle ci aurait dû être traitée depuis une quinzaine d'années, mais en France on ne négocie que dos au mur,personne n'avait le courage de prendre le problème à bras le corps, par peur de ne pas
    être elu lors des prochaines élections tant sur le plan syndical que politique.
    Alors maintenant un petit noyau s'amuse à bloquer le port de fos /mer, alors qu'ils ont des avantages qu'aucun salarié en France de même niveau ne perçoit. Vous avez la déléguée CGT que j'ai entendus à 13h sur RMC qui ne connait pas le salaire de cette minorité, elle prend vraiment les auditeurs pour des ignares, sommes nous revenus au temps de 'époque stalinienne? combien de ports français, sont ainsi tombés dû à l'intrangiseance de la CGT, d'ici une dizaine d'années il n'y aura que désert dans nos ports.

  • fautpapousserjosédanslesronces
    fautpapousserjosédanslesronces     

    raisonnements comme les votres , bientôt vous
    aurez riens à envier au travailleur Roumains
    300 euros mois 48 heures semaine et ferme la
    bon courage!!!

  • nanardunor
    nanardunor     

    je suis bien d'accord le port de Dunkerque a été " coulé " par ces batraciens et maintenant ils pleurent pour leurs enfants qui sont au chômage !!! comment leur faire comprendre que des ports étrangers se réjouissent de ces conneries … tous ces containers déchargés ailleurs qu'en France et transportés par des routiers venus de l'est … décidément le crétinisme n'est pas mort dans mon pays

  • Vestal
    Vestal     

    Je suis originaire de Fos sur Mer.
    Je ne comprends pas ces grèves, ces personnes se plantent une épine dans le pied: le port de Fos se casse la figure car les étrangers ne veulent plus y venir.

    Imaginez les entreprises, les armateurs en ce moment des bateaux bloqués, ils doivent s'arracher les cheveux. J'ai honte, honte de les prendre en otage.
    Le droit de grève a des limites et ces limites sont dépassées depuis bien longtemps.

Votre réponse
Postez un commentaire