En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Il semblerait que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

La publicité nous permet de vous proposer une information gratuite et de qualité.

Veuillez désactiver votre adblocker lorsque vous consultez notre site.

Merci de votre compréhension et bonne navigation.

Onze ans de CDD pour une chercheuse: l'Inserm en tort, selon le rapporteur public

Mis à jour le

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

  •  
  •  
3 opinions
  • ESTUAIRE
    ESTUAIRE     

    La chercheuse, une spécialiste du cancer qui donnait entière satisfaction, était employée sans interruption depuis 2001 ; ELLE aurait eu mieux fait de partir au Québec, comme a fait ma cousine, il y a maintenant 5 ans ! Pourquoi rester en France dans de telles conditions ?!

  • Pasdupe
    Pasdupe     

    Scandaleux ! Et que penser de l'état qui embauche des précaires à tour de bras .....

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Bien sûr qu'ils ont tort, la jurisprudence administrative prévoit que le renouvellement des CDD crée de facto un CDI. C'est pas comme s'ils avaient pas de juristes ou de RH à l'inserm...

Votre réponse
Postez un commentaire

  •  
  •