En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les chômeurs ne pourront pas refuser deux offres raisonnables de la part de l'ANPE. Reste à préciser clairement ce qu'on appelle une offre raisonnable.
 

Les sanctions pour les chômeurs qui refusent deux offres d’emploi dites « raisonnables » lancent le débat : qu’est-ce qu’une offre raisonnable ?

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Pimpren
    Pimpren     

    Apres 3 licenciements économiques et âgée de 55 ans, excellente commerciale, impossible de retrouver un emploi. Seules propositions aide à la personne ou maçon.
    Je suis atteinte de 3 % d'invalidité due à un accident de la route non responsable aussi, je crois que c'est n'importe quoi. Il faut que les quinqua soient reconnus et accompagnés par des cabinets de recrutement compétents dans ces fonctions.

  • bedi
    bedi     

    si vous avez 50 ans ou plus personne ne vous enbauche malgré des compétences reconnues -ok pour la formation des jeunes sans expériences -stop aux sanctions -ces messieurs qui nous gouvernent n'ont pas connu la situation de chomeur - est ce que l'on va demandé aux députés battus lors des dernieres législatives de trouver un job sous peine de supprimer leur indemnité qu'ils se sont attribué pour 5 ans- égalité ?

  • Michel42
    Michel42     

    Durant la campagne présidentielle, le candidat élu parlait d'offre valable d'emploi (OVE). Puis le gouvernement en 2007 parlait d'offre acceptable d'emploi (OAE). 2008, ce même gouvernement parle d'offre d'emploi raisonnable (OER). Il existe pourtant déjà dans le code du travail l'obligation pour les demandeurs d'emploi de revoir leurs prétentions ou projet professionnel au bout d'un temps de chomage (non défini).
    Le problème actuel à pourvoir les emplois disponibles vient des conditions proposées (les 500 000 emplois Borloo correspondent en fait à 70 000 équivalent temps pleins). Le but de cette campagne de culpabilisation des personnes au chomage en lien avec le futur assouplissement du code du travail est d'obliger ces personnes à accepter tous ces emplois pour la plupart en temps partiel contraint; comme l'a déjà fait l'Allemeagne où l'on a vu une augmentation des reprises d'emploi associée à une baisse du pouvoir d'achat moyen par la paupérisation d'une partie de la population salariée. est ce la solution d'avenir???

Votre réponse
Postez un commentaire