En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le monument dédié aux victimes du nucléaire (illustration) - Gregory Boissy - AFP
 

La France s'est défendue, mardi 9 août, d'avoir commis un "crime contre l'humanité" contre la Polynésie française dans le cadre des essais nucléaires. Une réponse à l'Eglise protestante Maohi qui compte engager des poursuites. 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire