En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Noyade à Saint-Cyr: l'encadrement de l'école montré du doigt
 

La justice pourrait décider d'ouvrir une enquête pour homicide involontaire après la mort d'un élève-officier de Saint-Cyr dans la nuit de lundi à mardi. Le procureur a expliqué mercredi qu'il n'y avait aucun cadre de l'école lors de l'exercice qui a amené la mort de l'élève.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • Noemia78
    Noemia78     

    La sécurité c'est primordial.Que les responsables du bizutage(si c'en est un!) passent devant la justice.Si maintenant,on veut déguiser ce meurtre en" manoeuvre de nuit" que les responsables (qui n'avaient pas prévu de surveillance, pointage, suivi, présence d'homme grenouilleet caméra thermique....)Passent en jugement.Il n'y a qu'en temps de guerre qu'on ne peut pas tout anticiper ...et encore.
    Comme d'habitude, il y en a qui voulaient se faire plaisir,QU'ILS PAIENT DE LEUR PERSONNE POUR UNE FOIS et qu'on arrête ces "C.....".La vie d'un homme perdue bêtement c'est INADMISSIBLE.Aucune excuse!

  • cicitoyen
    cicitoyen     

    on ne peut pas tout éviter ; on veut trop protéger ; encore de jeunes cadres qui vont être sanctionnés, pour protéger la carrière de généraux

  • ATLAN33
    ATLAN33     

    Les militaires Français qui se sont faits tuer en Afghanistan représentaient également un investissement alors qu'il n'y avait pas besoin d'aller chercher si loin les terroristes islamistes...Triste pour ce jeune homme de 24 ans qui était destiné à un bel avenir au sein de l'armée mais ce sont les risques, à une certaine époque cela ne faisait pas autant de bruit mais je peux vous citer il y a de très nombreuses années un Nord 2501 qui s'est crashé suite à perte de poussée au décolage au 1er RCP à PAU (ETAP) avec 35 éléves officiers à son bord lors de leur brevet parachutiste..Aucun survivant..

  • rebroussepoils
    rebroussepoils     

    est faux, aujourd'hui nous sommes bien loin du
    Chemin des Dames; un officier ou futur officier
    d'une haute école militaire représente un
    véritable investissement pour la société en dehors bien sur de toute considérations humaine
    la perte d'un personnel est donc un échec
    le manque d'encadrement voire la désinvolture
    reflètent malheureusement bien notre société actuelle.

  • plume la poule
    plume la poule     

    Des décès malheureux, sous les drapeaux, comme celui-ci, il y en aura toujours. On ne peut pas tout éviter. Cet exercice, propre à la tradition des Cyrards était une initiation. Certes elle aurait dû être encadrée. Mais les garçons (ou filles) prendront ou seront appelés à prendre d'autres risques, volontaires ou non : en opération, manoeuvres, saut en parachute, alpinisme, crapahut etc....sinon on reste à la maison et on joue aux billes: on devient magistrat ou journaliste (et encore, "quoique", il y a des journalistes admirables qui vont "au charbon".

Votre réponse
Postez un commentaire