En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
3 exemplaires de plaques minéralogiques possibles à partir de 2009.
 

Un véhicule, une seule plaque. A quoi vont ressembler les nouvelles immatriculations de vos véhicules en 2009 ?

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

15 opinions
  • antony26
    antony26     

    on nous impose de payer une plaque trés cher avec des chiffre en plus et un logo qui ne servent qu'au fun!
    si ils sont pas inscrit sur la carte grise ils n'ont pas lieu d'étre obligatoires!
    il y auras des cas de jurisprudence ,car la plaque correspond aux numeros de la carte grise méme sans le departement.c'est nul leur systéme!

  • gardonsnosnumeros.fr
    gardonsnosnumeros.fr     

    L’association « GARDONS NOS NUMEROS » appelle à la mobilisation
    L’association Nationale « gardons nos numéros de département » créée par de nombreux chefs d’entreprises, professionnels du tourisme, responsables associatifs, particuliers,… ,de toutes les sensibilités politiques, note que Madame Michèle Alliot-Marie vient de prendre une demi-mesure.

    En effet, si l’association nationale constate avec satisfaction que les numéros de département sont désormais obligatoires sur les futures plaques d’immatriculation, il n’en demeure pas moins que la décision prise par Mme Alliot – Marie s’appuie sur ce qu’elle a prévu dès le départ. La plaque est la même sauf que le numéros du département est désormais obligatoire.
    la décision prise par Mme Alliot - Marie est une demi mesure:
    1 - une demi mesure parce que : Les numéros de département et les logos seront, tels qu’ils sont prévus, illisibles à 2 mètres et donc invisibles.
    A quoi cela sert-t-il de prendre une telle mesure puisque les automobilistes n’y verront rien ?
    L’association GNN ne veut pas de numéros de département qui ont la taille de timbre poste
    2 - une demi mesure parce qu’elle : impose les logos des régions au détriment des logos des départements auxquels la majorité des français sont attachés
    Il y a des régions qui n’ont pas de logos . Ils devront dons en inventer !
    On sent très bien que la décision de Mme Alliot-Marie a déjà décidé de la disparition des départements en imposant le logo des Régions
    3 – C’est enfin une demi mesure parce qu’elle favorise la notion de caste
    Ce sera à qui aura le plus de numéros de son département sur les voitures.

    Ce sera les bretons contre les alsaciens, les provençaux contre les gens du nord.
    Tout cela n’est pas sérieux et quelque peut anarchique
    Cette décision mettra à terme les départements les uns contre les autres, alors qu’il faut dans le contexte actuel favoriser l’unité entre les territoires..
    Conclusion :
    L’association ne veut pas de demi-mesure et c’est pourquoi elle demande à Madame Michèle Alliot-Marie de prendre une décision claire :
    - des numéros de département lisibles et non invisibles,
    - la possibilité de mettre le logo d département et pas seulement celui de la Région
    - un décret précisant très clairement que « l’identifiant territorial» est obligatoire sur les plaques d’immatriculation.

  • mapome
    mapome     

    ENFIN une bonne idée
    merci pour les deplacés
    dommage que l'on soit oblige de mettre un departement

  • fireman
    fireman     

    Je me suis précipité chez mon garagiste pour changer mes anciennes plaques jaunies.Les blanches sont trés belles et peu couteuses Ma voiture a rajeuni.Bravo NICO!

  • Klindor
    Klindor     

    Les nouvelles plaques vont couter encore trés chere et qui va devoir payer le contribuable je ne vois pas l'interet surtout que les vehicules de collection vont perdre toute leur valeur ancienne.Le projet de loi ne sera pas accepté par les parlementaires car la fabrication et la mise en circulation va couter aussi trés chere au gouvernement et aux entrprises et avec notre petit puvoir d'achat les francais se font encore une fois de plus entuber

  • MAX26
    MAX26     

    Une solution qui contente tout le monde c'est jaimemondepartement.com ,on a le choix et tout les departements sont representés.tt le monde en parles

  • gigi07
    gigi07     

    vraiment les parlementaires n'ont rien d'autre a faire que du zéle.il y a des milliers de problémes bien plus important je crois.auqun respect pour les electeurs et pour l'argent public qu'on leur donne

  • belgarion
    belgarion     

    a moins de les revendre les anciens gvéhicule garde leur numérotation, de plus au radard on distingue très bien les petites lettres

  • MG95
    MG95     

    Tout d’abord , il me semble que la raison essentielle de cette réforme est tout simplement que l’actuelle numérotation qui date de 1950 arrive à saturation, il fallait bien trouver un autre système. La situation n’est pas nouvelle, on ne la découvre pas en 2008, il y a quand même plusieurs années que cette réforme était à l’étude.
    Ensuite il est déjà prévu une référence locale facultative. sur les plaques . Heureusement qu’elle est facultative ! nous sommes en démocratie et chacun doit être libre de l’apposer ou non. De plus, il s’agira d’un numéro à vie pour le véhicule. Si j’habite dans le sud de la France, je ne vois pas pourquoi je circulerais avec une plaque de la région parisienne ou l’inverse .. je serais alors dans l’obligation d’en faire faire de nouvelles à mes frais ?

    Finalementl les députés du collectif se focalisent uniquement sur la conservation des plaques et ne parlent pas de l’aspect essentiel de cette réforme qui risque pourtant d’avoir de lourdes conséquences pour nous les usagers.
    En effet , silence total sur le rôle des préfectures, donc de l’Etat, qui disparait pratiquement au profit du CNPA (garagistes, concessionnaires etc..) partenaire privé privilégié de ce nouveau système . Nous irons donc chez un garagiste qui s’occupera des démarches d’immatriculation. Oui, pourquoi pas
    Mais le CNPA a obtenu gain de cause sur plusieurs revendications pour limiter au maximum les contraintes des professionnels :
    Possibilité pour les professionnels de facturer librement leur prestation au client ;
    -Limitation de la responsabilité des professionnels à la vérification de la présence des pièces justificatives nécessaires et à leur transcription correcte. Responsabilité des professionnels non engagée si l’usager produit de faux documents ( avec risque d’augmentation des trafics de véhicules nationaux et internationaux )
    - Possibilité d’être acteur dans les opérations de reprise du parc : transfert des véhicules immatriculés dans le FNI vers le SIV.
    Quelles seront les contraintes justement des professionnels ? j’espère que les députés examinent actuellement avec la plus grande attention les conventions d’habilitation et d’ agrèments actuellement en cours et les dispositions législatives qu’ils adopteront.
    Je ne mets pas en doute l’honnêteté et le sérieux des professionnels de l’automobile; Mais comme dans toute profession, il y a une minorité d’entre eux qui saura profiter de la situation.

    J’avoue que personnellement je suis plus inquiète sur la possibilité offerte aux professionnels d’appliquer les tarifs qu’ils veulent et sur le dégagement de leurs responsabilités qu’à la présence ou non du numéro de mon département sur ma plaque.
    Merci Messieurs les députés du collectif de vous pencher sur le traitement que nous réserve le CNPA.

    .

  • vincewheel
    vincewheel     

    On dit que le systeme actuel sera bientôt saturé. Avec le nouveau systeme une fois qu'on aura rentré les 40 000 000 véhicules déja en circulation plus les deux roues non encore immatriculés plus les vehicules de l'armée et des administration qui jusqu'alors avaient leur propre système, combien restera-t-il de numéro pour les véhicule neufs. De plus il y a d'autres pays en europe qui ont la même numérotation (sauf qu'à la place du tout petit F sous la banière européenne il y a un S ou un I ou un ... seulement au radar ça va être dur de faire la différence. Bref à terme on aura 25 bagnoles avec le même numéro. Vive nos élites, vive l'ENA, vive notre président!

Lire la suite des opinions (15)

Votre réponse
Postez un commentaire