En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Bernard squarcini et frédéric péchenard entendus par des parlementaires
 

PARIS (Reuters) - Les soupçons sur la mise en place par le pouvoir d'une surveillance policière de la presse ont amené jeudi l'audition de deux...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • PAT 56
    PAT 56     

    Si le secret défense a été invoqué,c'est bien que des infos ne devaient pas être sues...
    Le canard enchainé aurait il raison? Tout semble,a mon avis, le laisser penser....

  • JMB83
    JMB83     

    alias j89...... L'ingérence du pouvoir dans la presse est inadmissible , c'est une atteinte à la liberté d'expression, donc le début d'une dictature . Comment peut-on être assez c... pour soutenir ce que l'on n'accepterait pas de l'équipe politique adverse .

  • Inconnu01
    Inconnu01     

    0 + 0 = la tête à Toto

  • faupapousséjosédanslesronces
    faupapousséjosédanslesronces     

    je suis de gauche est pourtant, Mme Dati est elle responsable de sont frère?
    ont choisi pas sa famille, je voie pas le rapport entre les frasques dèlinquante du frère est la vie politique de Mme Dati
    si vous quelqu'un de votre famille dérapper en
    seriez vous responsable ?

  • Toto le Brestois
    Toto le Brestois     

    BRUXELLES, 4 novembre 2010 (AFP) - Jamal Dati, un frère de l'eurodéputée et ancienne garde des Sceaux française Rachida Dati, a été écroué à Liège après avoir été interpellé par la police belge au retour des Pays-Bas en possession d'héroïne et de marijuana, a-t-on appris jeudi de source judiciaire.

    Il a été interpellé mercredi à 15 heures alors qu'il rentrait en voiture de Maastricht aux Pays-bas. Quelque 30 grammes d'héroïne et 5 grammes de marijuana ont été saisis, a-t-on précisé de même source.

    Jamal Dati, 38 ans, a été déféré jeudi au parquet de Liège puis placé sous mandat d'arrêt et écroué pour "importation de drogue".

    Le cadet de l'ex-garde des Sceaux avait déjà été condamné en août 2007 à 12 mois de prison par la cour d'appel de Nancy (est de la France) pour trafic de stupéfiants dans la région.

    Il avait publié l'an dernier un livre d'entretiens, "A l'ombre de Rachida", dans lequel il racontait ses relations difficiles avec sa soeur, à qui il reprochait de ne plus lui adresser "directement la parole".

    Un autre frère de Mme Dati, Omar Dati, avait été condamné en décembre 2007 à 8 mois de prison ferme pour trafic de stupéfiants en récidive, et en 2001 à 4 mois avec sursis pour trafic d'héroïne.

    Mme Dati, membre du parti UMP du président français Nicolas Sarkozy, est aussi aujourd'hui maire du 7e arrondissement de Paris.

Votre réponse
Postez un commentaire