En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
L'UEJF avait lancé son combat judiciaire après la diffusion en octobre 2012 de très nombreux tweets reprenant les mots-clés #unbonjuif et #unjuifmort.
 

L'Union des étudiants juifs de France (UEJF) a attaqué jeudi Dick Costolo, président de Twitter, devant la justice française pour injure et diffamation raciale, provocation publique à la haine ou à la violence à l'encontre des juifs.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
Votre réponse
Postez un commentaire