En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
La station balnéaire de Deauville est boudée par les touristes en ce week-end ensoleillé de la fin mai.
 

C’est l’une des conséquences de la pénurie d’essence et de la situation sociale tendue en France: les touristes annulent leur séjour pour ce week-end, pourtant ensoleillé. Les professionnels subissent de plein fouet cette baisse de fréquentation, notamment en Normandie, comme à Trouville et à Deauville.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • deuxc
    deuxc     

    Certains ne craignent rien, sans même parler des palaces. De plus, ils augmentent leurs tarifs comme ils le souhaitent. Alors qu'ils fassent preuve de solidarité, sans demander d'aides!

  • Rien à perdre
    Rien à perdre      

    N importe quoi vous imaginez???

  • deuxc
    deuxc     

    Les palaces ne se plaindront pas.

  • ABC90
    ABC90     

    l'Hotel du stade de France a augmenté ses prix de 660% c'est de la folie

  • Rians83
    Rians83     

    Et l'Euro arrive. Si l'on remplit pas les stades la note va être salée pour les contribuables pour payer les nouveaux complexes sportifs contruits pour cette compétition

    ABC90
    ABC90      (réponse à Rians83)

    pas des soucis , les gens réservent toujours au dernier moment pour obtenir des prix ..et en plus la lutte contre la spéculation de la vente des billets a bien fonctionné .... au sujet des stades , ils seront là pour nos enfants ....

  • ABC90
    ABC90     

    les hôteliers ont augmenté leur prix de 300% pour l'Euro 2016 .... les gens se sont rabattus sur AIRBNB normal .....

Votre réponse
Postez un commentaire