En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Non-remplacement des profs: 100.000 heures perdues en Haute-Garonne (FCPE)

Mis à jour le

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • provencal le gaulois
    provencal le gaulois     

    exact saios, les enseignants n'ont été qu'un prétexte de campagne pour cliver et "gratter des voix" et ça y est tout le monde monte en boucle sans jamais réfléchir.... dès que quelqu'un me dit qu'ils sont trop gâtés je leur réponds "il en manque donc vas-y et profite de la belle vie", leur réponse ne se fait pas attendre "non je ne pourrai jamais supporter".... si facile alors ??? que certains sont bêtes....

  • saios
    saios     

    Il y a tellement trop d'enseignants, que comme le montre cette enquête, toutes les heures de cours ne sont pas assurées. L'ancien président à fait disparaître les enseignants auxiliaires qui assuraient le remplacement des enseignants malades. Soit donc plus de remplaçants. Le nouveau garde la mesure. L'ancien gouvernement à fait passer le nombre d'année d'études pour devenir enseignant à cinq années, résultat le nombre d'inscrits aux concours chute notamment dans certaines matières comme les sciences dures (mathématiques, physiques, chimie...), Le nouveau conserve cette mesure. A terme, le nombre d'enseignants va baisser par un manque de vocations, pour un métier sur lequel tout le monde dénigre, à coups d'idée reçues comme quoi les enseignants sont des profiteurs et des nantis tout cela parce qu'ils sont fonctionnaires. Quels médecins après cinq années d'études serait près à exercer avec un salaires de professeur ou encore un chirurgien??? D'exercer dans des endroits difficiles avec si peu de reconnaissance??? Tout les métiers sont durs, chaque emploi à son revers de la médaille. Il faut arrêter de croire que tout est beau dans le meilleur des mondes dans l'enseignement. Je ne vois pas en quoi un jours de carence guéri les gens quand ils sont malades. Après plusieurs années de travail dans l’éducation je n'ai été en arrêt maladie qu'une seule fois, et cela fut pour une journée. Les réactions de certaines personnes me navre réellement, et surtout les idées toutes faites de certains.

  • saios
    saios     

    Si vous ne voulez pas lancer la polémique alors arrêter d'en faire

  • Truecolor
    Truecolor     

    Avant de penser aux remplacements, il faudrait peut être analyser les absences de ces dit enseignants. .. . Ici au collège, la plupart du temps, ils n'appellent même pas pour prévenir de leur absence ... donc .. évidement qu'ils ne sont pas remplacés le jour même ... c'te bonne blague .. . Et, sans vouloir lancer de " polémiques " .. ben les profs sont très souvent absents .. toujours les mêmes le plus souvent. ..

  • Ansaldo
    Ansaldo     

    Comme ils n'ont pas de jours de carrence ils sont en maladie au lieu de faire classe... Il y a beaucoup trop d'enseignants en France et pour des résultats très médiocres.

Votre réponse
Postez un commentaire