En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Non-lieu pour des policiers après une interpellation fatale
 

STRASBOURG (Reuters) - Quatre policiers poursuivis pour homicide involontaire après la mort d'un homme qu'ils tentaient d'interpeller à...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

12 opinions
  • DJEEP
    DJEEP     

    Devant les accusations sans limites envers les policiers et la reconnaissance excessive de l'innocence et de non culpabilité pour les auteurs de fait, on se demande s'il ne vaut pas mieux laisser faire.Le policier ou gendarme ne sera plus inquiété pour n'importe quoi et les anti flic seront peut être à leur tour victime de délinquant et réviserons peut être leur propos.

  • gsf-600
    gsf-600     

    Et vous? Qu'y connaissez vous en rebellion, si je puis me permettre? Croyez vous que plusieurs policiers vont maintenir dans un véhicule de police sans raison? De même, comment un policier juge qu'un individu est sujet à troubles psychiatriques et cardiaques? Un schizophrene par exemple? un mec calme qui va exploser d'un coup et qui est parfois extremement difficile à maitriser. Facile sur le papier mais il faut se trouver face à ce genre de malade pour se rendre compte de la difficulté que ça pose pour l'interpellation. Quant à ses problemes cardiaques, pouvez-vous le dire les signes externes qui nous permettent de le deviner? Il n'y en a pas? mince..... De toute façon, d'une manière générale, c'est facile de critiquer "yavéka, ilauréfallu," aprés coup sans avoir assisté à la scene ou participé à l'interpellation. Les experts de salon peuplent les fora et feraient mieux de la fermer en fait......

  • mmmm
    mmmm     

    Tout d'abord, restez poli avec les intervenants de ce forum. Le civisme, ça vous concerne aussi. Pour le reste, effectivement, des caméras permettraient de mettre fin au rôle de victime endossée par des bourreaux en montrant les bavures policières. Aux USA, toutes les voitures de police et les commissariat sont équipées de caméra dont les données sont effacées automatiquement si non utilisées... et force est de constater qu'hormis le relèvement de plaques d'immatriculation, la principale utilisation de ces caméras est de servir de preuve à l'encontre de bavures commises par des officiers de police (alors qu'ils se savent filmés en plus ! la bêtise est sans limite)... Il y a encore un mois un officier de police a été renvoyé pour avoir frappé sous l'oeil de sa propre caméra... un journaliste de CBS on ne peut plus pacifique... marrant. Ca c'est la réalité. Votre post, c'est du blabla.

  • mmmm
    mmmm     

    Votre post témoigne d'une profonde méconnaissance 1/ de la législation concernant les malades mentaux : un internement est une décision judiciaire, pas médicale. Dans ce cas, ce patient bénéficiait d'une prise en charge ambulatoire tout à fait adaptée. Rejeter sa mort sur les médecins plutôt que sur ses bourreaux est grotesque. 2/ du fait qu'interpeller ne signifie pas tuer. Lorsqu'un homme jeune (déjà maîtrisé par ailleurs) meurt du fait de violences portées par plusieurs policiers, on peut légitimement douter de la proportionnalité de la force utilisée aux faits reprochés (troubles à l'ordre publics et rébellion...) et au danger représenté par le suspect. Cette affaire pue.

  • elzozo
    elzozo     

    la faute des professionnels de santé, les policiers sont là pour interpellé et non pour discuter sur un divan avec les malades mentaux non pris en charge. point final !!!!

  • obiwanSabreLazer
    obiwanSabreLazer     

    Xnophobie et éxacerbé sont des insultes ????!le quotien intelectuel des electeurs frontistes m'émerveillera donc toujours mouahahaha

  • letempdes cerise
    letempdes cerise     

    les fou c'est pas marquer sur leur tête ils devraient être enfermés mais la c'est le rôle de l'état qui se dégage de ses responsabilité .

  • lapsus
    lapsus     

    certains commencent a être équipés. Mais pas certains que l'expérience se généralise. On dira que c'est bafouer la présomption d'innocence etc etc etc..; puis on dira que l'on n'a pas d'argent etc etc etc.. Pourtant cela serait pour nos forces de l'ordre un sacré moyen d'aide. Mais on voit que là cela fait silence, ils ne la ramènent plus les révolutionnaires du clavier.

  • lapsus
    lapsus     

    Les policiers vont être équipés de micro caméra sur leurs tenues afin de filmer lors de leurs interventions; ainsi nous seront qui fzait quoi et qui dit quoi!!!!!!!!!!!! c'est pas chouette cela!!!! hein!!!!!!!!! fini la rigolade, fini les victimistes!!!!!!!!

  • lamentablejusticefrançaise
    lamentablejusticefrançaise     

    les bras m'en tombent !un citoyen lambda serait déjà au trou à moisire dans une cellule !être membre des forces de l'ordre ne donne pas facilité de décider de la vie ou de la mort d'un individu ,quel qu'il soit ,quoi qu'il ai pu faire ,l'arme ne donne aucunement droit de jouer au cowboy contre les indiens ,c'est lamentable ,scandaleux et parfaitement répugnant cette sale justice à 2 vitesses ,l'insigne n'accorde pas tout le droits ,un humain qui tue un autre humain est coupable d'assassinat ,quel qu'il soit !ces types qui se considèrent comme des cordel walkers devraient cirer un banc de cours d'assise !!!

Lire la suite des opinions (12)

Votre réponse
Postez un commentaire