En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Manifestation de soutien à Nicolas Buss, le 23 juin 2013 à Paris.
 

Condamné à deux mois de prison ferme mi-juin notamment pour rébellion, le jeune homme sera rejugé mardi.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • Vendetta
    Vendetta     

    Libérez ce gamin enfin, c'est pas un voyou, c'est un contestataire. Attendez un peu juges et autres magistrats, ça va être votre fête quand la gauche ne sera plus au pouvoir!

  • sarbo85
    sarbo85     

    ils sont ou les assaillants du RER?? en vacances sur le littoral français en train d agresser les touristes,comme toujours ,,merci TAUBIRA

  • leane
    leane     

    Un dealer prend moins!

  • figole
    figole     

    Il manquerait plus qu'il donne l'asile politique à la chef des femen..... ah déjà fait.... no comment

  • berard
    berard     

    Avant lui;il y avait de quoi remplir les prisons. ON MARCHE SUR LA TETE

  • skyraider
    skyraider     

    Comme avocat je peux vous dire la peine qui va très probablement être la sienne.
    Une diminution de peine pour raison politique mais une peine qui couvrira la détention effectuée. C'est ça le mur des cons, des juges aux ordres du politique.

  • felicie
    felicie     

    On ne va pas oublier lors de chaque scrutin à venir, ça c'est sûr.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Un "prisonnier politique" pour ses camarades -> et pour tous ceux qui ont les yeux en face des trous. Ils peuvent le rejuger, les gens n'oublieront pas. C'était ce qu'ils voulaient, que les gens n'oublient pas "qui commande". C'est fait. Bien inscrit dans les mémoires.

Votre réponse
Postez un commentaire