En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Niches et dépenses au coeur du projet de réduction des déficits
 

par Jean-Baptiste Vey PARIS (Reuters) - Le gouvernement français devrait annoncer mercredi une dizaine de milliards d'euros d'économies et de...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

9 opinions
  • 44=bzh
    44=bzh     

    Qu'ils suppriment le sénat, le monopole de EDF et les subventions (trafic d'influence) à la presse écrite. Voila je pense les premières choses à faire. Pour la suppression de la "maison de retraite sénat", ce sera dur! car les vieux croulants sont le dernier maillon de la chaine.

  • ATN
    ATN     

    Nos politiques sont les premiers à bénéficier de niches fiscales (rémunérations non imposables), de remboursement de frais qui ne sont pas considérés comme des avantages en nature, etc... Qu'ils commencent à donner l'exemple.

  • canigou
    canigou     

    FILS DE PUTE

  • cesar75
    cesar75     

    le benet a marcel...comme vous le dites vous meme....vous etes un profiteur
    suppression de toutes les niches fiscales...

  • cesar75
    cesar75     

    reponse a marcel...comme vous le dites vous meme...vous etes un profiteur...le benet

  • DRAREG
    DRAREG     

    Cesar 75, mentionne les niches fiscales coûteuses pour la collectivité, et qui ne rapporte rien au peuple. Je ne pense pas que vous deviez bénéficier de la loi Copé, non?
    Possédez vous un élevage de crevettes dans les Dom-Tom? Essayez d'imaginer un peu qui ce gouvernement privilégie royalement, croyez vous que ce soit les menuisiers? Remarquez je le regrette pour vous, je préfèrerai que vous soyez milliardaire et que l'on puisse vous en prendre un peu.

  • DRAREG
    DRAREG     

    Non, je ne crois pas en la volonté de ce gouvernement, de lutter contre les niches fiscales. Je constate que ces gens là, continuent de croire dans leur libéralisme économique, et à la théorie des riches encore plus riches qui créent la croissance économique et la richesse du peuple. Depuis que les états Européens se disputent le libéralisme, à quoi assistons nous, et bien à la faillite du système qui appauvrit les plus pauvres, et enrichit les plus riches. Mr Sarkozy qui rêve de devenir l'un de ces milliardaires, s'entête à croire et à faire croire que malgré les graves difficultés que nous vivons, l'argent des plus riches va faire croître notre taux de croissance. Un homme intelligent admettrait ses erreurs et changerait de politique, mais là, non.

  • marcelAET
    marcelAET     

    Je suis à 8 ans de la retraite, j'ai travailler comme menuisier toute ma vie et je suis en location. J'ai profité de la loi scellier pour acheter un deux pièces pour ma retraite avec le loyer et l’allègement d’impôt je peu me faire un endroit pour vivre à ma retraite. Si on supprime cette avantage fiscal c'est simple je suis obligé de vendre et continuer ma galère.

  • cesar75
    cesar75     

    d'apres la presse, il y aurait 65 milliards
    de niches fiscales....suppression de toutes les niches fiscales et bien sur de tous les privileges de nos dirigeants.....

Votre réponse
Postez un commentaire