En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le 17 septembre 1978, le président américain Jimmy Carter, entouré du président égyptien Anouar el-Sadate et du Premier ministre israélien Menahem Begin, signent les premiers accords de Camp David.
 

Alors que les négociations sur l'encadrement des dépassements d'honoraires reprennent lundi soir, il est temps d'explorer ce penchant au noctambulisme que cultivent bien des négociateurs.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Pasdupe
    Pasdupe     

    On négocie la nuit parce qu'avec la fatigue la volonté d'aboutir à un accord s'accroit !

  • Claudius
    Claudius     

    Michel Rocard est un vieux marrant , ne ce rappel t ' il pas que les syndicats ont depuis longtemps pactiser avec le diable , c'est a dire les patrons ainsi que l'état Français , puisque ces deux même , " sont leurs financiers premiers " ! Les subventions publiques étaient estimées en 2000 à « au moins 600M de francs » pour ces gens , alors que seulement 8 % de leurs trésoreries dépendait des adhérents et que de plus , il n'y a pas des décennies encore , quand des Gréves dans des grande entreprises étaient mises sur pieds , c'était quand les stocks de marchandises étaient trop importantes , ma mère qui travailler a la fonderie Waelles , savait très bien que des vacances anticipés approché quand les lots de marmites étaient au maximum et les hangar pleins ? ? ? ? ?

Votre réponse
Postez un commentaire