En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Négligence grave pour une maison de retraite d?île-de-france
 

PARIS (Reuters) - La maison de retraite qui a expulsé il y a une semaine une résidente de 94 ans a été placée sous mesure de contrôle renforcée pour...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

19 opinions
  • Delphine42785
    Delphine42785     

    En effet, c'est pour cela qu'il existe des organismes spécialisés pour trouver des places dans des maisons de retraite, comme par exemple http://www.capretraite.fr qui effectue un travail de fond extraordinaire.

  • Jenfi
    Jenfi     

    On marche sur la tête dans ce pays. Je suis absolument désolé pour cette pensionnaire de maison de retraite, mais qui est responsable : les fils qui ne paient pas la garde et les soins prodigues a leur maman, ou bien la maison qui subit un lourd préjudice financier résultant de l'irresponsabilite des fils ? Nos responsables politiques n'ont ils jamais gere une societe privee et vécu les contraintes d'equilibrer des débits et des crédits ? Cette ministre donneuse de leçons n'a-elle jamais appris la notion de responsabilité Et la valeur de l'argent ?
    Aux États Unis, la maison de retraite aurait commencé par exiger une caution bancaire. Ou alors, au premier impaye , aurait déposé la maman sur le trottoir, Sans autre forme de procès Que l'on cesse de faire croire aux français que tout est gratuit et qu'ils n'ont que des droits. Madame la ministre, enseignez aux enfants de la France la responsabilité

  • EVEMARIE
    EVEMARIE     

    ....mon message

  • EVEMARIE
    EVEMARIE     

    QUI VOUS DIT QUE CETTE DAME N'ETAIT PAS SOUS TUTELLE,,, deonc le fils avait l'argent
    pensez bien!!! que le tribunal lleou la ,juge a donner tout pouvoir au fils avec une si belle profession!!! la confiance-de plus il s'occupe des malades- mais pas de sa mère - c'était le dieu sans la confession!! l'habit fait pas le moine et c'est bien vrai!!!: la preuve!!

  • eric 45645
    eric 45645     

    je crains que desormais ça devienne encore plus difficile d'avoir une place les etablissements vont trouver un moyen de demander des supers garanties pour eviter ses problemes et les petits vont trinquer

  • eve marie
    eve marie     

    bravo -oui pour les pénalités aux fils, de plus l'hopital qui emploi le médecin ginéco devrait le mettre en disponibilité, pour manquement aux besoins de sa mère! quel hopital déjà ? ET SES AUTRES ENFANTS AVEC ILS SONT SUREMENT TOUS DANS LES ROFESSIONS LIBERALES, donc des intello
    et bien placés!!! surtout l'hopital doit se séparer de ce docteur! imaginer qu'il fasse ca a d'autres malades de l'hopital la ,confiance n'est plus de mise .

  • Superloto
    Superloto     

    Avec vous. Au détail près que la dame en question est hospitalisée (et pour combien de tps ?) et que les frais d'hospitalisation seront entièrement à la charge de la sécu. De cette manière, les 2 fils indignes seront assez malins pour la maintenir pendant qq 2 ou 3 mois, et pendt ce tps, ils n'auront pas a aquitter les frais de maison de retraite.
    Il est assez surprenant qu'un ministre se prononce de manière aussi virulente à l'encontre de l'établissement de soins, sans un seul mot pour les fils qui sont du reste dans la plus totale illégalité. Ils st tenus de s'occuper de leur mère.
    La dame aurait une retraite confortable. La ministre a-t-elle cherché à savoir qui gère cette retraite (et comment), et pourquoi cette dette de 40000 euros ? Cette ministre s'offusque ? Mais ellerait mieux de visiter les maisons de personnes agées, à Paris et en province, qu'on fait manger à 17 h, qu'on lange et qu'on met au lit a 17 h 45 pour avoir la paix. Là il y a matière à s'indigner. Parions que, ces deux minables qui n'ont pas seulement accepté d'héberger leur mère pour une nuit, arriveront à se faire payer des dommages intérets à hauteur de leur dette vis à vis de cette maison de retraite !

  • Superloto
    Superloto     

    Avec vous. Au détail près que la dame en question est hospitalisée (et pour combien de tps ?) et que les frais d'hospitalisation seront entièrement à la charge de la sécu. De cette manière, les 2 fils indignes seront assez malins pour la maintenir pendant qq 2 ou 3 mois, et pendt ce tps, ils n'auront pas a aquitter les frais de maison de retraite.
    Il est assez surprenant qu'un ministre se prononce de manière aussi virulente à l'encontre de l'établissement de soins, sans un seul mot pour les fils qui sont du reste dans la plus totale illégalité. Ils st tenus de s'occuper de leur mère.
    La dame aurait une retraite confortable. La ministre a-t-elle cherché à savoir qui gère cette retraite (et comment), et pourquoi cette dette de 40000 euros ? Cette ministre s'offusque ? Mais ellerait mieux de visiter les maisons de personnes agées, à Paris et en province, qu'on fait manger à 17 h, qu'on lange et qu'on met au lit a 17 h 45 pour avoir la paix. Là il y a matière à s'indigner. Parions que, ces deux minables qui n'ont pas seulement accepté d'héberger leur mère pour une nuit, arriveront à se faire payer des dommages intérets à hauteur de leur dette vis à vis de cette maison de retraite !

  • Superloto
    Superloto     

    Avec vous. Au détail près que la dame en question est hospitalisée (et pour combien de tps ?) et que les frais d'hospitalisation seront entièrement à la charge de la sécu. De cette manière, les 2 fils indignes seront assez malins pour la maintenir pendant qq 2 ou 3 mois, et pendt ce tps, ils n'auront pas a aquitter les frais de maison de retraite.
    Il est assez surprenant qu'un ministre se prononce de manière aussi virulente à l'encontre de l'établissement de soins, sans un seul mot pour les fils qui sont du reste dans la plus totale illégalité. Ils st tenus de s'occuper de leur mère.
    La dame aurait une retraite confortable. La ministre a-t-elle cherché à savoir qui gère cette retraite (et comment), et pourquoi cette dette de 40000 euros ? Cette ministre s'offusque ? Mais ellerait mieux de visiter les maisons de personnes agées, à Paris et en province, qu'on fait manger à 17 h, qu'on lange et qu'on met au lit a 17 h 45 pour avoir la paix. Là il y a matière à s'indigner. Parions que, ces deux minables qui n'ont pas seulement accepté d'héberger leur mère pour une nuit, arriveront à se faire payer des dommages intérets à hauteur de leur dette vis à vis de cette maison de retraite !

  • Extrème38
    Extrème38     

    à lui de payer, mais à sa mère, qui touche une pension de retraite. Bien entendu c'est lui qui devait s'occuper de vérifier que les paiements étaient éffectués,mais ou est l'argent de la retraite? y a t'il eu détournement de fonds de la part des fils?

Lire la suite des opinions (19)

Votre réponse
Postez un commentaire