En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Un policier s'est retranché plusieurs heures dans le commissariat de Nancy, avec son arme de service, avant de se rendre au GIPN, dans la nuit de vendredi à samedi.
 
Un policier s'est retranché plusieurs heures dans le commissariat de Nancy, avec son arme de service, avant de se rendre au GIPN, dans la nuit de vendredi à samedi. - DR

Un policier de Nancy, dépressif et en conflit avec sa hiérarchie, s'est retranché pendant plusieurs heures dans son bureau du commissariat, où il menaçait de se suicider, avant de se rendre sans violences au GIPN venu sur place, dans la nuit de vendredi à samedi.

Votre opinion

Postez un commentaire

  •  
  •  
6 opinions
  • Enayram
    Enayram     

    on en revient toujours au même... des incapables à des postes stratégiques qui dépassent leurs compétences...
    et voilà le résultat !!
    Dans le même registre, ce n'est pas mal non plus au niveau des directeurs d'hôpitaux !!

  • mirabelle
    mirabelle     

    Le problème vient de la hierachie qui a peine sortis des hautes écoles ont leurs poste assis tranquillement derrière un bureau et ne viennent pas de la base ,sont sur le terrain seulement quand les caméra TV ou les journalistes présent comment voulez vous que cette hierachie comprennent leurs effectifs ? Comme cette même hiérarchies n'a que pour occupation enmerder les hommes et femmes policiers qui eux ne sont ni soutenpu part cette hierachie ni part les politiques qui eux ont LL.EE. Même problème il sont formé part des grandes écoles déconnecté du peuples

  • Enayram
    Enayram     

    Je suis TOTALEMENT d'accord avec vous Martellus, les incompétences et le laxisme politiques exterminent la police bafouée sans vergogne au profit de la vermine presque encensée...

    C'est le monde à l'envers quoi !!

  • Martellus
    Martellus     

    Les forces de l'ordre sont méprisés par les hauts fonctionnaires qui les dirigent. Ils font leur travail et voient en permanence leur "prise" retourner dans la nature sans la moindre peine à effectuer. Le laxisme ne tue pas que des civils, il tue la police.

  • pseudoma
    pseudoma     

    et combien comme lui ? quel que soit le milieu ?

  • Enayram
    Enayram     

    Malgré la loi contre le harcèlement moral, j'ai le sentiment qu'il y a en a de plus en plus et que tout le monde s'en fiche.

    Le policier harcelé a t il été suivi par un thérapeute et le harceleur sanctionné ?

    Je n'en ai pas l'impression...

    En tous cas, c'est vraiment très grave !!

    Comment voulez vous accorder votre confiance à une police qui exprime librement sa perversion au sein même de ses brigades !!

    Il y a VRAIMENT un GROS problème dans ce pays.

    Pendant ce temps, les voyous peuvent s'en donner à coeur joie !!

    Quelle honte.

Votre réponse
Postez un commentaire

  •  
  •