En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
L'enfant, amenée aux urgences, avait été signalée pour maltraitances en 2012 (photo d'illustration)
 

Atteinte d'une maladie orpheline, une mère a dû se battre durant trois ans pour prouver que les rougeurs sur la peau de son bébé venaient de la même maladie que la sienne.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • janou
    janou     

    Pauvres parents. Qu'a t on fait de la présomption d'innocence dans cette affaire ? Comment cette petite famille va t elle se reconstruire ? Quelles seront les séquelles psychologiques pour l'enfant ? Et maintenant, qu'attend on pour la rendre à ses parents ? Misérable justice !

  • deuxc
    deuxc     

    Félicitations au juge qui a pris la décision de séparer l'enfant de la famille! Certainement un juge très au fait médicalement parlant, s'appuyant sur des enquetes de voisinage et de témoignage d'expert...La justice relache plus facilement des voyous qu'elle ne prete attention au difficultés d'une famille. Voilà la qualité de la justice...

    poivinne
    poivinne      (réponse à deuxc)

    Dans le cas présent , les responsables sont les service sociaux. Pour faire des rapports à charge, ils s'y connaissent. Les services sociaux font pression sur la justice.

  • mamylimo
    mamylimo     

    Bravo à l'expert qui a conclu à de la maltraitance, Quelle honte, j'espère de tout coeur que les parents pourront très vite récupérer leur petite fille.

  • poivinne
    poivinne     

    Je souhaite du courage aux parents, pour récupérer leur enfant peut encore prendre des mois , voir des années.

  • lassie
    lassie     

    je suis d'accord s'il a fallu 3 années, elle devait déjà présenter les même symptômes chez l'assistance maternelle; les parents auraient pu être relaxés bien avant. Des année de perdu pour les parents! s'est triste!

  • poivinne
    poivinne     

    Et pendant ce temps ( 3 ans) l'enfant n'a pas eu de traitement.
    Sans traitement c'est un risque de 25% de mortalité.

  • tribut
    tribut     

    Un peu bizarre! La petite fille a-t-elle présenté les mêmes symptômes chez l'assistante maternelle?

    poivinne
    poivinne      (réponse à tribut)

    L'assistante maternelle a du se taire.
    Avec cette maladie les rougeurs disparaissent en 48h environ.
    Suis même pas étonné des la réactions du service d'urgences : ce n'est pas le premier cas, ou ils refusent de voir une maladie orpheline et envoie les parents devant les tribunaux.
    C'est grave se sont des erreurs de diagnostiques, mettant parfois l'enfant en danger de mort.

Votre réponse
Postez un commentaire