En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les élèves ont pu manipuler des fusils d’assaut Famas.
 

Des enfants âgés d'à peine 10 ans, en position du tireur couché, un fusil d’assaut en main... L'image a de quoi choquer. Il s'agit pourtant d'un atelier scolaire destiné à faire découvrir aux jeunes élèves le "lien armée-nation". 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

16 opinions
  • Chafouin
    Chafouin     

    Moins de bruit pour le hallal et l’absentéisme du vendredi, le mot nation leur brule les lèvres...

  • yam46
    yam46     

    Quel est l'objectif des campagnes de recrutement des armées.
    N'utilisent-elles pas le même argument, aux heures de grandes écoutes, sans contrôle du public.
    Alors soyons honnêtes et cessez , vous les politiciens moralisateurs, de jouer les effarouchés.
    S'ils devaient persister dans leurs cris faussement outrés, qu'ils cessent de voter les budgets militaires, qui financent , par ailleurs,ces opérations et ces campagnes de "pub".

  • davyd
    davyd     

    quel est le probleme?Au debut du siecle dernier,le maniement d'armes etait enseigné a l'ecole.Mais c'est vrai,qu'en meme temps,on apprenais les valeures de la Françe,et l'amour du pays.Vos journalistes n'ont pas du faire leur service national.Un tireur d'elite,n'utilise pas de famas. Par contre,montrer des cadavres a longueur de journee a des gosses,ca ne vous froisse pas.

  • patlafraise38
    patlafraise38     

    y a pire non?

  • Spencer
    Spencer     

    Rien de choquant, dans des temps plus anciens nous avions les "bataillons scolaires" et cela n'a pas générer une génération de débiles de la gâchette . Avant de critiquer renseignez-vous sur ces fameux bataillons scolaires...

  • beaudolo
    beaudolo     

    Le lieutenant-colonel Biberian, comme l'inspecteur de l'académie doivent être dans la bien pensance s'ils veulent continuer leur carrière. Ce n'est pas par cet atelier que sont passés les jeunes de Créteil qui se sont battus hier au couteau, ni les salariés d'Air Frnace qui ont failli lyncher leur direction. Ca c'est choquant mais bien évidemment on n'ose pas trop le dire! faire le buz avec cet atelier de tir c'est du "gâteau" quand on n'a rien à dire!

  • Mirabel
    Mirabel     

    Elever et instruire les jeunes dans un cocon c'est pas ça qui va les faire prendre conscience des réalités....... Rien de choquant donc dans cette manipulation d'armes.

  • france91
    france91     

    C est une honte de apprendre le maniement des armes.

  • euh la
    euh la     

    Si ces éléves habitent dans certains quartiers dit "populaire" . Ils ont du être perturber par la vue d'un Famas présenté par un militaire . Ils ont plutôt l'habitude de voir des AK 47 présenté par des dealers .

  • Black knights
    Black knights     

    Remettez le service militaire !!

Lire la suite des opinions (16)

Votre réponse
Postez un commentaire