En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Elèves de l'école militaire de Saint-Cyr
 

Un élève-officier de l'école militaire de Saint-Cyr, âgé de 24 ans, est décédé dans la nuit de lundi à mardi dans des circonstances mystérieuses sur le camp de Coëtquidan (Morbihan). Le ministère de la Défense a ordonné mardi une enquête pour lever le voile sur ce décès.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

11 opinions
  • job92
    job92     

    encore un qui a appris ca leçon.vous avez mis combien de temps a connaitre votre texte? 20/30 ans car ca sent le bon militaire aux ordres

  • CGP22
    CGP22     

    L'article 225-16-1 du Code pénal donne la définition suivante : "Hors les cas de violences, de menaces ou d'atteintes sexuelles, le fait pour une personne d'amener autrui, contre son gré ou non, à subir ou à commettre des actes humiliants ou dégradants lors de manifestations ou de réunions liées aux milieux scolaire et socio-éducatif est puni de six mois d'emprisonnement et de 7 500 euros d'amende."

    Qu'elle s'applique au cas d'espèce, rien n'est moins sur.

  • Lindigné
    Lindigné     

    en dit long sur la sauvagerie qui sommeille au fond de chacun...

  • vici
    vici     

    la torture est aussi une vieille coutume, le droit de cuissage aussi...les jeux du cirque aussi... mais bon des fois faut eviter certaines coutumes non???

    c'est vrai que maintenant il y a gagné qq chose ce pauvre gars...il est mort pour rien....

  • alain5
    alain5     

    Il venait d'intégrer cette école , sur titre ...Il n'avait pas eu le même cursus que les autres ! C'est bien vous qui parlez pour ne rien dire . Vous êtes militaire sans doute , vu votre ton péremptoire

  • René la taupe
    René la taupe     

    Arrêtez de parler pour de rien dire! Il était en dernière année donc le "bizutage" était loin derrière lui (les 3 premiers mois de la première année)

  • magendie59
    magendie59     

    bien sur le mec vient nous traiter d'ignorant et balance une connerie du genre " Si vous voulez du bizutage, du vrai, avec de la violence,parfois des viols, faites un tour dans des facs de médecine ou écoles de commerce. Ambiance complètement différente"
    c'est bien connu, en médecine, on viole les gonzesses, on frappe les plus faibles et si ils osent se plaindre, on leur arrache les ongles! juger sans connaître tu disais? on suivra ton exemple, on ne le fera plus jamais!

  • ppppppppppppppppp
    ppppppppppppppppp     

    Je vais répondre à quelques questions pour vous autres ignorants :

    - Quelle est la différence entre le bizutage et la transmission des traditions ?
    "bizutage : fait de bizuter, pratiquer des brimades sur de plus jeunes au nom de son ancienneté"
    "tradition : ensemble de pratiques, idées, connaissances, etc. transmises de génération en génération"
    Pour les plus perspicaces d'entre vous, vous remarquerez que les définitions ne sont pas les mêmes.

    Le principe des traditions, c'est de transmettre et inculquer des valeurs : de respects des anciens, des cadres ... aux nouveaux ( qui sont volontaires!) sans forme de violence, ou de soumission.

    Si vous voulez du bizutage, du vrai, avec de la violence,parfois des viols, faites un tour dans des facs de médecine ou écoles de commerce. Ambiance complètement différente.

    - Pourquoi les cadres ne l'ont pas empêchés ?
    Les traditions, très présentes dans les écoles militaires, sont souvent assimilés au bizutage (ce qui n'est pas vrai si vous avez bien suivi). De ce fait, les cadres les ont souvent interdits, mais les traditions perduraient dans leurs dos ...
    Ils finirent par arriver à la conclusion qu'il valait mieux les autoriser et pouvoir les encadrer que n'avoir aucun contrôle.

    Si cette "cérémonie" avait eu lieu sans encadrement, les conséquences auraient été peut-être plus dramatique.


    Malheureusement, cet élève est mort dans un triste concours de circonstances : les lumières qui éclairaient l'étang sont tombés en panne au moment de sa chute.

    Si vous avez d'autres questions ...

    En espérant vous avoir éclairer.

  • job92
    job92     

    ce n est pas le premier bizutage et ca ne sera pas le dernier.tant qu il n y aura pas de vrai sanctions ca continuera encore et encore.de la tole pour ces délinquants,jusqu au plus haut gradé et qu ils goutent aux bizutages made in prison.mais la je reve les loups ne se mangent pas entre eux.

  • jamiroquoi
    jamiroquoi     

    Comme beaucoup de choses en France, on fait des lois, des contrôles , on se réunit, on fait des rapports etc..
    MAIS RIEN NE CHANGE!
    Un mort pour rien!

Lire la suite des opinions (11)

Votre réponse
Postez un commentaire