En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Mort du résistant Raymond Aubrac
 

Raymond Aubrac, l'un des dernières cadres de la résistance, est décédé mardi soir à l'âge de 97 ans a annoncé ce mercredi sa fille. Il rejoint sa femme, Lucie Aubrac, elle aussi figure de la résistance décédée en 2007.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

31 opinions
  • conciens
    conciens     

    Aubrac, Moulin t'espere...

  • rhomeho
    rhomeho     

    le grand kapo

  • liberttt
    liberttt     

    que l'on arrête cette culture du resistant qui a sauvé la France. Ceux qui ont sauvé la France avaient un uniforme, et ne tuaient pas lachement des soldats allemands d'une balle dans le dos. Les Resistants sont ceux qui ont sauvé des enfants au péril de leur vie, ceux qui ont sauvé des enfants contre la morale haineuse autours d'eux. Stop au terrorisme.

  • qfbs
    qfbs     

    l'agent double soviétique est décédé, l'assassin des militants trotskystes vietnamiens...ce collabo qui soutenait les fellagas au maghréb...l'ami de boudarel le kapo des camps de concentration indochinois...en France c'est le monde à l'envers à quand une place mohamed mehra ?

  • Aviseur
    Aviseur     

    Un Grand Résistant s’est tu ! Dommage……….
    http://aviseurinternational.wordpress.com/2012/04/12/la-une-de-keg-des-unes-du-12042012-a-j-25-av-les-resistances-a-la-seule-resistance/

    cordialement

    Aviseur

  • lorenzacio
    lorenzacio     

    non moi je suivrai Nicolas SARKOZY.vous traiter tout ce qui ne sont pas d'accord avec vos idees d'ouvertures à tous le monde de raciste xenophobe et bien non je voyage je vois comment est le monde a l'exterieur et je veux simplement revendiquer mon identité.si c'est cela etre raciste alors je le suis.c'est pas la peine d'ecrire 100 lignes pour avoir raison.

  • ptityam
    ptityam     

    Raymond Samuel dit Aubrac, était d'abord communiste, et il faudra dire s'il était d'accord avec le titre de l'Humanité "Vive le pacte germano-soviétique".
    Ensuite quel a été son rôle pendant la guerre d'indochine en tant qu'ami personnel de Hô Chi Minh, chef des "viets" communistes qui tuaient leur peuple du Vietnam sud et des soldats français ?

  • Jean Merant
    Jean Merant     

    A l'UMP, certain(e)s ce n'est pas une couche qu'ils tiennent mais blindage !
    Une responsable UMP présente ses condoléances à Lucie Aubrac... morte en 2007

    Par Delphine Legouté | 11/04/12

    Un des derniers héros de la Résistance. A 97 ans, Raymond Aubrac est mort mardi 10 avril au soir à l’hôpital militaire du Val-de-Grâce.



    Les réactions n’ont pas tardé sur Twitter… Et les bourdes avec. Salima Saa, secrétaire nationale de l’UMP au développement urbain a eu une "pensée" pour sa femme, Lucie Aubrac. Une formule généralement réservée à ceux qui restent… Sauf que Lucie Aubrac est décédée depuis cinq ans.


    Salima Saa reformulera son hommage trois heures plus tard en s'excusant. Selon elle, pas de bourde, mais un problème de compréhension du tweet.

  • Jean Merant
    Jean Merant     

    14 juillet 2011 : le discours anti-Sarkozy de Raymond Aubrac
    Nicolas Sarkozy a vanté ce mercredi la mémoire de Raymond Aubrac, un de ces « héros de l’ombre qui ont sauvé l’honneur de la France, à un moment où elle semblait perdue », ajoutant :

    « Nous avons le devoir d’en maintenir le souvenir vivant au cœur de notre mémoire collective. »

    Puisqu’il nous y invite, et que c’est un devoir, participons à cet exercice de mémoire, en retrouvant un souvenir assez récent : le 14 juillet dernier, à la Bastille, une centaine de militants des droits de l’homme étaient réunis pour protester contre la politique sécuritaire du gouvernement.

    Parmi eux figurait Raymond Aubrac, 97 ans, qui a lu l’appel à manifester du collectif Non à la politique du pilori, diffusé dès juin :

    « Depuis bientôt un an, les plus hautes autorités de l’Etat s’acharnent à dresser les citoyens les uns contre les autres. Elles ont successivement jeté à la vindicte publique les Roms et les gens du voyage, les Français d’origine étrangère, les habitants des quartiers populaires, les chômeurs et précaires qualifiés d’“assistés”... Elles ont ressorti le vieux mensonge d’une immigration délinquante, elles pratiquent la politique de la peur et de la stigmatisation.

    Nous avons manifesté le 4 septembre 2010, dans toute la France, contre ce dévoiement de la République. Aujourd’hui, chacun mesure la terrible responsabilité de ceux qui ont donné un label de respectabilité aux idées d’extrême droite, à la xénophobie, à la haine et au rejet de l’autre. De dérapages verbaux en pseudo-débats, de crispations identitaires en reculs sociaux, la voie a été grande ouverte à une crise démocratique encore plus grave que celle du 21 avril 2002.

    Parce que nous sommes attachés aux valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité, nous ne supportons plus que la République soit ainsi défigurée, la laïcité instrumentalisée au service de la stigmatisation de millions de nos concitoyens, la xénophobie banalisée dans les propos de ministres et de députés qui prétendent parler en notre nom à tous. Nous refusons que la peur soit utilisée pour faire reculer nos libertés, que les inégalités soient encouragées par l’injustice fiscale, le recul des droits sociaux et la démolition des services publics.

    Nous refusons cette République défigurée ; celle que nous voulons, c’est la République “laïque, démocratique et sociale” que proclame notre Constitution ; celle du 14 juillet 1789, du Rassemblement populaire de 1936, celle enfin du Conseil national de la Résistance. Celle qui s’attache inlassablement à garantir à tous l’égalité en dignité et en droits, l’égale liberté, l’égal respect de la part de ceux qui les gouvernent.

    C’est pourquoi nous lançons un appel solennel au rassemblement de toutes et tous, à la mobilisation des consciences pour le retour de cette République que nous voulons plus que jamais libre, égale et fraternelle.

    Deux cent vingt-deuxième anniversaire de la prise de la Bastille, ce 14 Juillet est le dernier avant l’échéance présidentielle de 2012. Sachons nous en saisir, nous rassembler pour fêter la République de la meilleure manière qui soit : en appelant nos concitoyennes et concitoyens à faire respecter ses valeurs, aujourd’hui et demain. » Rue89

  • lecoyote
    lecoyote     

    Certain propos sont bléssants, ils salissent la mémoire de ceux qui ce sont sacrifiers pour notre pays, pour nos libertés et notre pays.
    Quel honte!
    Vos esprits de barbares est égale à celui contre qui ils combattaient!
    Tant d'Hommes et de Femmes qui ce seraient battu et données leurs vie en vain pour l'avenir de notre pays et au nom de l'humanité!
    Salir la mémoire des millions de victimes du nazisme.
    Avec votre ignorance et le cerveau de la taille d'un petit poids, vous me faite gerbé!

Lire la suite des opinions (31)

Votre réponse
Postez un commentaire