En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Selon l'enquête menée par l'Inspection générale de la gendarmerie nationale (IGGN), aucune faute professionnelle n'aurait été commise par les gendarmes le soir de la mort du jeune opposant Rémi Fraisse (Photo d'illustration).
 

Selon les conclusions de l'enquête administrative confiée à l'Inspection générale de la gendarmerie nationale (IGGN) au sujet de la mort, fin octobre, du jeune opposant écologiste Rémi Fraisse  lors d'affrontements avec les forces de l'ordre, les gendarmes n'ont commis aucune "faute professionnelle".

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

31 opinions
  • KADO83
    KADO83     

    au USA un policier tue un jeune noir et est acquitté et la presse + madame taubira s indigne dans la seconde... en France un policier tu un jeune blanc et est acquitté... la c est normal rien a dire!!!

  • sortilege
    sortilege     

    quelle saga !!!!!! on croirait "les feux de l'amour" ça suffit , force est restée à la loi point barre

  • librepenseur
    librepenseur     

    Meme si il y avait faute, les gendarmes y ont droit quand ils doivent faire face a ces violentes racailles.

  • Grincheux
    Grincheux     

    Ce sont ces écolos enragés qui ont envoyé ce jeune à la mort. En plus, ils ne se sont même pas rendus compte de ce qui s'est passé ....

  • seurf
    seurf     

    bonne nouvelle

  • rowl
    rowl     

    Est-ce que les "manifestants" ont consulté les agriculteurs de cette région ? D'après un reportage de France 2 ils sont au bord de gouffre, grâce au barrage ils pourraient vive confortablement de l'agriculture et produire même du Bio ! Mais les agriculteurs sont moins bien organisés et leurs appels passés en silences par les média !

  • Lola 13
    Lola 13     

    C'est un accident, certes tragique, mais un accident.

  • trueblabla
    trueblabla     

    Ben tiens ....

  • lesemian
    lesemian     

    Tant mieux pour les gendarmes en général et plus particulièrement pour celui qui a lancé la grenade qui a tué accidentellement Rémi.
    L'enquête, que beaucoup d’excités d'ici redoutaient et trouvaient inutile, à tels points qu'à défaut d'arguments ils ne faisaient qu'insulter la mémoire de Remi Fraysse, aura donc permis d'innocenter le gendarme.
    Le barrage, quant à lui attendra, car là, rien n'est très clair notamment sur ses utilités écologiques, économiques, agricoles et financières...

  • Charlotte
    Charlotte     

    @Bourbon dont le message a été effacé...
    Bonsoir,
    Désolée mais je suis et pense comme ces anarchistes... pas le principe de la langue de bois pour faire joli... filer de la flotte à une poignée d'empoisonneurs agricoles au détriment de notre planète et de notre santé juste pour du fric? pas mon trip...Un esprit écologiste serait il anarchiste? jolie question... En attendant un gamin de 20 ans est mort... (et il était pacifiste... mauvais moment mauvais endroit...) tué par une grenade lancée par les forces de l'ordre... certains esprits tordus voyaient même cette grenade dans son sac à dos...rien à dire de plus...
    2e édition...

    valentin63
    valentin63      (réponse à Charlotte)

    Je persiste comme esprit tordu mais surtout professionnel de la sécurité depuis 30 ans, je persiste et je signe car je sais que cette grenade est peut être une des causes de la mort mais pas qu'elle il y a d'autres paramètres à prendre en compte et notamment lisez bien si vous avez la chance de l'avoir le compte rendu du médecin légiste qui lui et lui seul permet d'en savoir plus sans être politisé.Je trouve tout de même assez intrigant même bien plus que ce jeune qui portait un sac à dos au moment des faits personne ne le conteste encore moins ses amis puiqu'il ne l'on pas restitué, donc ce sac à dos porté dans son dos, un gendarme lance au sol une grenade offensive comme il en fut jeté cette nuit là 23, la grenade roule explose ainsi de suite, ce pauvre jeune qui fait face aux forces de l'ordre qui jette toute sorte de projectiles sur eux là aussi c'est prouvé, ce jeune est touché et meurt. Lors de l'autopsie on apprend que la zone impactée par la blessure mortelle est dans son dos, donc moi je veux bien comprendre aussi et je vous attends dans ce domaine afin que vous m'expliquiez de façon logique comment une grenade qui roule au sol avec un jeune qui fait face en portant un sac à dos comme son nom le dit bien dans son dos peut il décéder ?

Lire la suite des opinions (31)

Votre réponse
Postez un commentaire