En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Une enfant de la communauté rom dans la banlieue de Lyon, dans un camp insalubre démantelé depuis.
 

L'an dernier, au moins quinze enfants vivant dans la rue sont morts, selon le collectif Les morts de la rue. Son président confie son désarroi.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Que je sache personne ne les a forcé à venir s'installer dans un pays où le coût de la vie les contraint à vivre dehors, et personne ne leur interdit de partir (au contraire).

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Ils ont le droit d'aller dans un pays où le niveau financier leur permet de s'intégrer.
    S'ils préfèrent que leurs enfants meurent ça en dit long sur leur mentalité.

  • sissi08
    sissi08     

    Si les Parents sont impuissants, alors il ne devrait pas y avoir d'enfants morts, il sont Impuissants ! ça veut dire qu'il ont un bouchon ! c'est ça ! sinon qu'ils en mettent un et tout le monde sera content.

  • sissi08
    sissi08     

    C'est comme les souris, ils en perdent un mais en font dix ensuite.

  • Sasha45
    Sasha45     

    "Mais puisque le logement est en crise et que l'on manque de place disponible, il faudrait dans un premier temps" .....ne pas accepter les entrées dans le pays quand on a ni logement ni travail à leur proposer et pas les moyens de les entretenir... il faut arrêter de se prendre pour le réceptacle de la misère mondiale dont la venue est entretenue par une manne dispendieuse unique au monde ... Stooop !!!

Votre réponse
Postez un commentaire