En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

Abdelhakim, 22 ans, est mort à Grasse vendredi dernier au cours d’une interpellation musclée. Ses proches dénoncent une bavure.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

15 opinions
  • sylivie
    sylivie     

    un entil petit citoyen sans histoire et qui est allé retirer de l'argent sans faire d'histoire

  • mehrez
    mehrez     

    je souhaite bon retablissement au policier municipale.
    donc l action se deroule a l exterieur de la banque des temoins sont aux fenetres,sur le trotoire. je ne remets pas en cause les fonctionnaires mais lorsque une personne devient bleu je pense que les policiers devaient laisser les pompiers l osculter et non de le jeter dans un coffre
    l autopsie a bien demontrer une asphixie. de plus le pays d origine du jeune a ouvert une enquete.
    la question que je me pose a t on suspendu le oules fonctionnaires?

  • Cémonavis
    Cémonavis     

    *
    Donc j'en reviens à ces gestes techniques d'intervention qui sont parfois difficiles à exécuter.
    Par contre ce que je n'arrive pas à m'expliquer c'est qu'il ait été transporté dans le coffre de la voiture jusqu'au commissariat ! Là, j'avoue que j'ai du mal à comprendre.

    [color=red]*Citation de média non autorisée
    Modération RMC[/color]

  • Cémonavis
    Cémonavis     

    C'est bien là le problème de la médiatisation !!!
    Toute l'année des policiers sont décorés de la médaille pour acte de bravoure mais les médias n'en parlent pas !!

  • Cémonavis
    Cémonavis     

    Je suis policier et je suis déjà intervenu sur des personnes excitées. Parfois nous ne sommes pas trop de 2 voire 3 ou 4 pour le MAITRISER. Déjà à 4 cela devient difficile d'utiliser les gestes professionnels d'intervention que l'on nous enseigne. Ces gestes sont ensignés pour pouvoir maîtriser la personne avec efficacité et sans faire trop mal à la personne (quand tout se passe bien) mais il faut savoir que ces gestes ont leurs limites lorsque la personne est tellement excitée ou tendue qu'elle ne ressent pas la douleur, nous risquons parfois de la blesser sans le vouloir.
    Pour exemple, il y a de cela deux jours, nous avons dû être 3 uniquement pour menotter un homme qui était allongé sur son canapé, sous l'effet des 24 Doliprane 1000 qu'il avait absorbé et qui refusait d'être transporté à l'hopital !!
    Je déplore bien évidemment le décès de ce jeune mais s'il s'était calmé à l'arrivée de la Police, il n'aurait pas été nécesaire d'être à 5 pour le maîtriser !
    Je tiens à préciser qu'un fonctionnaire de police a été blessé sérieusement lors de l'interpellation (luxation de l'épaule ou fracture de la clavicule, je ne suis pas sûr de la nature exacte).
    Dernière chose, il ne faut pas oublier que l'intervention se déroule dans une agence bancaire donc un endroit sensible.

  • mehrez
    mehrez     

    grasse est une petite ville .
    voici une nelle information :
    lorsque les pompiers sont arrives la bac n ontt pas voulus que les pompiers s approche du corp inerte

  • jachusa2
    jachusa2     

    C'est trop facile de toujours jeter la pierre sur la police. Moi non plus je ne sais pas ce que vous faites dans la vie, mais vous avez un drôle de raisonnement. Personnellement je n'ai pas l'habitude de faire un scandale dans les lieux public, ce qui ne semble pas être votre cas. Et lorsque j'ai un contrôle de la police je me plis sans problème à leur demande et celà c'est toujours bien passé. L'on voudrait qu'un individu violent, agressif, soit interpellé en douceur... Je rêve ! Et arrêté de mettre sans arrêt en avant la patrie des droits de l'homme... Allez dans les pays du Magreb et vous comprendrez.

  • paris999
    paris999     

    Tu viens d'où Haro! ne sait-tu pas que les hommes peuvent tuer d'autres d'hommes?!! Ici, on a encore comme bien souvent une police qui profite de sa position de force dû à l'uniforme. Mais à quand pourra-t-on enfin voir des policiers français récompensé d'une médaille pour un acte de bravoure, de courage. écoute, en tant qu'habitant français et PARISIEN, je peux t'affirmer mon pote qu'il faut instaurer des réformes!! Et vite!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  • mackay
    mackay     

    je ne sais pas d'où vous tenez l'info de la video, mas je ne vous dirais qu'une seule chose méfiez vous des médias. on m'a appris qu'il fallait attendre les procès avant de juger. vous n'étiez pas sur place, vous vous fiez à ce que l'on vous dit. méfiez vous des inférences.

  • jazz68
    jazz68     

    Encore un pauvre maghrébin assassiné par la méchante police française...Dans ce cher pays des droits de l'homme, on peut être condamné avant d'avoir été jugé..La police est forcément coupable, quant à ce brave homme, on oublie vite qu'il a agressé physiquement et s'est opposé à son interpellation...Dans certains pays, notament au maghreb, on a l'indignation plus discrète, alors qu'ici ces mêmes personnes peuvent manifester et insulter et toute liberté, faudrait pas l'oublier..S'il avait obtempérer, on en parlerait même pas, c'est tellement facile d'accuser gratuitement.

Lire la suite des opinions (15)

Votre réponse
Postez un commentaire